Philippe Echaroux a créé ce « Street Art 2.0 », une façon de remplacer les pulvérisations de bombes par la technologie au coeur de la forêt amazonienne.




Il vient de réaliser la première forme d’art de ce genre au fond de la forêt tropicale avec la tribu Surui. L’artiste veut montrer que lorsque nous coupons un arbre, c’est comme abattre un homme.

Philippe Echaroux

 

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (1)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (2)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (3)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (4)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (5)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (6)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (7)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (8)

 

Street Art dans la Forêt amazonienne (9)

 

 

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

65 Partages
Partagez44
Tweetez
Enregistrer21