0
0






Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera









 

Élevé à Syracuse, la capitale sicilienne, et aujourd’hui résidant à Rome, Antonio Privitera réalise une oeuvre créative qui englobe la réalisation cinématographique, l’écriture de scénario et la photographie. Son travail cherche à diviser les chemins de la réalité et ses photographies tentent de capturer ce qu’il appelle «l’autre face de la même pièce».

 

Dans la série « La Nostalgie », ses photographies en noir et blanc nous rapprochent de nous-mêmes. Privitera explique : «J’ai développé une histoire entre la mer et les gens, sans règles ni but, juste avec le désir d’être libre … J’ai essayé de réinterpréter les frontières des genres, en marchant sur les limites : photographie de rue et beaux-arts, documentaire et photographie conceptuelle. » Les images apparaissent par paires – créant un pont visuel entre les photographies solitaires et, ce que Privitera appelle, les diptyques charnus.

Antonio Privitera efface la solitude en unissant esthétiquement les paires non apparentées, et en provoquant un sentiment de nostalgie pour les longues journées passées au soleil.

Antonio Privitera

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (1)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (2)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (3)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (4)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (5)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (6)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (7)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (8)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (9)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (10)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (11)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (12)

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio Privitera (13)

 

 

Les Scènes ensoleillées de Antonio PriviteraClick to Tweet

 

 

 

Si vous avez des envies de Shopping sur ce Thème (ou d'autres...) :

 

 

 





Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !





Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

La Maison sur le Pont par Llama Urban Design



Article suivant »

La Photographe surréaliste Brooke DiDonato essaye le HUAWEI P10 Plus





TOP
12 Partages
Partagez1
Tweetez1
+1
Enregistrer10
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!