0
0






Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017








 

L’expression «photographie de rue» est chargée d’attentes, ce qui fait que les sujets toujours originaux de Michael Wolf (dont nous avons déjà parlé précédemment) sont un rappel important de la raison pour laquelle les rues du monde continuent de captiver notre attention.

L’expression «photographie de rue» est chargée de sens, d’attentes et, à bien des égards, de contraintes. Qu’il s’agisse du moment décisif, de la magie de la lumière ou de l’importance accordée à l’événement, ce genre photographique a une histoire riche et célèbre, mais se trouve limité dans sa capacité d’expérimentation.

C’est pourquoi les photographes comme Michael Wolf sont si importants. Depuis plus d’une décennie, Wolf a travaillé dans des villes, des rues et des agglomérations urbaines partout dans le monde. Que ce soit à Hong Kong, à Chicago, à Paris, à Tokyo ou dans les mondes numériques grâce à l’utilisation de Google Street View, le travail toujours nouveau et largement varié de Wolf nous rappelle pourquoi les rues du monde continuent d’attirer notre attention.

Selon les mots de l’écrivain et critique Marc Feustel, «[Wolf] s’établit non seulement comme photographe de la structure urbaine, mais aussi des moyens inattendus dont les gens s’adaptent et reconfigurent cet environnement qui évolue rapidement. Au moment où l’expérience urbaine devient de plus en plus homogénéisée, Wolf a choisi de célébrer le caractère distinctif de chaque ville qu’il photographie tout en révélant les traits universels de la vie citadine contemporaine. »

Au cours des Rencontres d’Arles de cette année, Wolf présentera une rétrospective de ses photos impressionnantes capturées depuis 2004. Voici en attendant une sélection de plusieurs de ces séries. Nous vous encourageons à visiter l’exposition si vous le pouvez; Sinon, recherchez plus d’informations sur les projets particuliers qui vous intéressent. Nous espérons que vous trouverez de l’inspiration dans les rues de Wolf.

La rétrospective de Wolf « La Vie dans les Villes » sera présentée à l’église des Frères Prêcheurs aux Rencontres d’Arles de cette année. L’événement a été réalisée en étroite collaboration avec le Musée de la photographie de La Haye.

Michael Wolf

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (1)

La série « Architecture of Density » présente des vues hyper-détaillées et à grande échelle des structures de grande hauteur où habitent des millions de personnes dans ce Hong Kong moderne.

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (2)

« Architecture of Density »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (3)

« Architecture of Density »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (4)

La série «Solutions informelles» est une collection visuelle de l’ingéniosité sans fin affichée par les citadins. Wolf, en utilisant une approche typologique, capture les gants des travailleurs, les cintres de séchage, les tuyaux de ventilation de type labyrinthe et beaucoup plus.

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (5)

«Solutions informelles»

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (6)

«Solutions informelles»

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (7)

La série « Les toits de Paris » présente un emplacement emblématique qui a initialement bloqué ses efforts créatifs. Finalement, Wolf a capturé les toits en exposant une beauté géométrique simple et attrayante qui contrastait avec l’architecture fortement chargée au niveau de la rue.

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (8)

« Les toits de Paris »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (9)

« Les toits de Paris »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (10)

« Les toits de Paris »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (11)

La série « Tokyo Compression » est une série de portraits de voyageurs japonais endurant l’entaassement quotidien inhumain des corps dans les métros de Tokyo.

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (12)

« Tokyo Compression »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (13)

« Tokyo Compression »

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (14)

« Une série d’événements malheureux » est un ensemble de photos de scènes excentriques que Wolf a découvertes tout en voyageant autour du monde grâce à l’œil de Google.

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (15)

« Une série d’événements malheureux »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (16)

La série « The Transparent City », où l’abstraction architecturale rencontre le voyeurisme high-tech dans une étude du centre-ville de Chicago.

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (17)

« The Transparent City »

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017 (18)

« The Transparent City »

 

 

Rétrospective Michael Wolf aux Rencontres d’Arles 2017Click to Tweet

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Constantine la Ville algérienne des Ponts suspendus



Article suivant »

L’Exploration multimédia des Primates de Lisa Roet





TOP
31 Partages
Partagez7
Tweetez4
+11
Enregistrer19
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!