0
1






La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire








 

Hier, l’anniversaire du bombardement de Nagasaki coïncidait avec un moment de rhétorique nucléaire de plus en plus tendu entre les États-Unis et la Corée du Nord.

Ces images historiques montrent les conséquences des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, un rappel en noir et blanc de ce qu’est « le feu et la fureur » évoqué par grrr-ouaf-ouaf Trump, alors que les capacités dévastatrices des armes nucléaires modernes dépassent de loin celles de leurs homologues du milieu du siècle.

Il est temps de ne plus laisser les décisions concernant notre planète, nos vies et nos intérêts aux mains d’un seul homme ou d’une poignée d’entre eux.

 

1945

À 8 h 15, le 6 août 1945, une petite arme atomique nommée Little Boy, a explosé à 570 mètres au-dessus de Hiroshima, au Japon. Bien que des estimations précises soient impossibles, on croit que l’explosion a tué immédiatement environ 70 000 personnes et blessé 70 000 autres. La grande majorité des victimes étaient des civils. Les effets secondaires, tels que les complications liées à l’exposition aux rayonnements, ont depuis emporté la vie d’autres milliers inconnus. C’était la première fois qu’une arme nucléaire a été utilisée contre des humains.

À 11h02 le 9 août, une deuxième bombe, appelée Fat Man, a frappé Nagasaki, provoquant 80 000 blessés supplémentaires. La topographie de la ville – protégée par une vallée et bordée de canaux d’eau coupe-feu – a atténué les effets de la bombe, même si la charge utile de Fat Man était en fait plus grande que celle de Little Boy. Il se peut que 160 personnes aient survécu aux deux explosions, mais une seule a été officiellement reconnue par le gouvernement japonais.

Le Japon s’est rendu deux jours plus tard, officialisant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le projet américain top secret Manhattan a été initié après que Albert Einstein a averti le président Franklin Roosevelt des conséquences catastrophiques du développement de la bombe atomique par les nazis. Ce projet a été achevé en 4 ans.

 

2017

Aujourd’hui, Hiroshima est habité par environ 1 million de personnes. Un parc et un musée commémoratifs de la paix occupent maintenant le site de l’épicentre de la bombe; Il comprend Genbaku Dome, nommé site du patrimoine mondial comme seule structure dans ce domaine pour résister à l’explosion qui a nivelé près de 70 pour cent des bâtiments et des infrastructures de la ville. Des millions de personnes visitent Hiroshima chaque année.

Neuf pays détiennent actuellement environ 15 000 armes nucléaires dont un tiers est en déploiement actif et peut être lancé en quelques minutes. L’arsenal nucléaire de la Russie est le plus important, bien que les États-Unis dépensent le plus pour son propre arsenal que tous les autres pays combinés.

Les appels à la réglementation nucléaire, à la non-prolifération et au désarmement se sont faits entendre depuis les jours qui ont suivi immédiatement les bombardements de 1945. Hibakusha, ou survivants des bombes atomiques, ont été une voix centrale dans cet effort.

Le 7 juillet, le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté lors d’une conférence des Nations Unies. Le processus de ratification débutera en septembre; Le traité devient juridiquement contraignant lorsqu’il est ratifié par au moins 50 pays. Les États-Unis et plusieurs autres pays, y compris toutes les puissances nucléaires actuelles et certains de leurs alliés, ont refusé de participer aux négociations.

National Geographic

 

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (1)

HIROSHIMA, fin 1945: l’épave tordue d’un théâtre se détache au-dessus des décombres à quelque 900 mètres de l’épicentre de l’explosion. La bombe qui est tombée sur Hiroshima a tué environ 70 000 personnes immédiatement; 70 000 autres personnes ont été blessées, et des milliers d’autres personnes sont mortes suite à une exposition aux radiations.
Photographie de Bernard Hoffman, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (2)

HIROSHIMA. Un hôpital de la Croix-Rouge se trouve au-dessus de la ville nivelée. Environ 70% des bâtiments et infrastructures de la ville ont été aplaties par l’explosion.
Photographie par Bettman Archive, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (3)

NAGASAKI, août 1945 – Un jeune survivant de la bombe atomique pleure alors qu’il reçoit un traitement à l’hôpital temporaire établi à l’école élémentaire Shin Kozen. Environ 40 000 personnes sont mortes lors de l’explosion de la bombe initiale à Nagasaki.
Photographie de Yasuo Tomishige, Asahi Shimbun, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (4)

HIROSHIMA: une femme déblaie les décombres dans les ruines de la ville. Le gouvernement japonais estime qu’environ 70% des bâtiments et des infrastructures d’Hiroshima ont été détruits par l’explosion.
Photographie par Bettman Archive, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (5)
HIROSHIMA – Sur le sol de fortune composé de palettes, un parent regarde son enfant endormi dans un hôpital improvisé.
Photographie de Corbis, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (6)

HIROSHIMA. Un tramway continue de circuler et quelques civils traversent les ruelles d’Hiroshima
Photographie de Corbis, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (7)

Les résidents errent dans les rues au milieu des ruines des bâtiments réduits en piles de décombres par la bombe atomique qui a été jetée quelques mois plus tôt par les États-Unis et qui a entraîné une fin rapide de la guerre.
Photographie de Bernard Hoffman, Life, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (8)

HIROSHIMA. Trois semaines après la bombe, une vue aérienne montre l’étendue de la dévastation.
Photographie de George Silk, Life, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaire (9)

Victimes de la bombe atomique d’Hiroshima, 20ème siècle, Japon – Seconde Guerre mondiale, Archives nationales. Washington.
Photographie de Photo12, UIG, GETTY IMAGES

 

La Réalité du Feu et de la Fureur nucléaireClick to Tweet

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les mystérieux Portraits de Alejandro Pasquale



Article suivant »

L’élégant Carnet de Croquis de Elena Limkina





TOP
15 Partages
Partagez2
Tweetez2
+12
Enregistrer9
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!