0
0





Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize








 

La peintre du Colorado, Heidi Annalize, réalise des peintures de paysage minuscules exceptionnelles qui sont cachées dans une petite boîte métallique à bonbons. Les représentations impressionnistes saisissent divers paysages à travers les États-Unis, tout en révélant la fascination de l’artiste à l’égard de la nature.

Chaque boîte minuscule dispose d’une peinture à l’huile sur le couvercle, tandis que l’intérieur est une palette de couleurs qu’Annalize utilise pour l’œuvre d’art. Ce «paysage dans une boîte» se matérialise comme une extension illusoire de la réalité qui préserve le paysage, mais aussi le processus créatif de cette peintre autodidacte.

« Mes peintures reflètent la joie d’être encore une fois entouré par la beauté naturelle des montagnes, une fête du retour à la maison », déclare Heidi Annalize à propos de ses peintures. « Flottant entre le réalisme et l’impressionnisme, mon œuvre ajoute un élément de fantaisie au monde naturel avec des couleurs accrues et des formes simplifiées ».

Heidi Annalise

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (1)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (2)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (3)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (4)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (5)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (6)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (7)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (8)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (9)

 

Les Peintures miniatures de Paysages de Heidi Annalize (10)

 

 

 

Heidi Annalize réalise des peintures de paysage minuscules exceptionnelles qui sont cachées dans une petite boîte métallique à bonbons.Click to Tweet

 



0
0


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Silhouettes anonymes urbaines de Daan Botlek



Article suivant »

Jan Cieślikiewicz embrasse l’Incertitude





TOP
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors faites le savoir !!!