L’artiste taïwanais Han Hsu-Tung ( dont nous avons déjà parlé auparavant ) sculpte habilement des personnages dans des blocs de bois, ajoutant et éliminant des segments coupés en cubes qui donnent à chaque oiseau, chaque main et chaque humain un aspect de transformation en une matrice monochromatique de pixels.

 

Les œuvres font allusion à notre relation avec l’écran, en présentant la façon de plus en plus distraite de voir le monde. Vous pouvez voir les travaux sur noyer sculpté, teck et bois africain de Han sur Flickr.

Han Hsu-Tung

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (1)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (2)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (3)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (4)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (5)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (6)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-Tung (7)

 

 

Les Nouvelles Sculptures pixelisées en Bois de Han Hsu-TungClick to Tweet

 

 

 

 

 

Écrire un Commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
127 Partages
Partagez12
Tweetez
Enregistrer115