1
0






Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère










 

Dans le cadre de sa série permanente intitulée Maisons volantes, l’artiste français Laurent Chéhère ( dont nous avons déjà parlé auparavant ) imagine un monde sans gravité où des structures architecturales inhabituelles semblent flotter en plein air, attachées uniquement par des lignes électriques.

Chaque maison semble densément ornée de détails, racontant l’histoire des habitants fictifs à travers des accessoires qui font allusion à des histoires beaucoup plus profondes. Chéhère exploite des influences comme celles de Jules Verne ou Hayao Miyazaki, mais attire aussi l’attention sur les communautés marginalisées de Paris, en particulier les Tsiganes et les immigrés. En imaginant ces maisons, il espère que le spectateur se concentrera plus intensément sur elles, un acte qu’il appelle «les libérer de l’anonymat de la rue».

Chaque maison est en fait un photomontage extrêmement détaillé et commence comme une série de croquis. Chéhère photographie alors des centaines d’éléments comme des antennes, des murs, des toits, des graffitis et des oiseaux qu’il assemble ensuite numériquement dans les œuvres que vous voyez ici.

Plusieurs œuvres récentes de Chéhère sont actuellement visibles à la Galerie Muriel Guepin à New York avec des bâtiments miniatures de Joshua Smith. Vous pouvez voir plus de son travail artistique sur son compte Instagram.

Laurent Chéhère

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (1)

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (2)

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (3)

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (4)

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (5)

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (6)

 

Les nouvelles Maisons volantes au-dessus de Paris de Laurent Chéhère (7)

 

 

 

Dans le cadre de sa série Maisons volantes, l'artiste français Laurent Chéhère imagine un monde sans gravité où des structures architecturales inhabituelles semblent flotter en plein air.Click to Tweet

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Pires Coiffures pour Enfants dans les années 1980 et 1990



Article suivant »

Les Personnages frénétiques de Jules Rigolle





TOP
54 Partages
Partagez5
Tweetez2
+11
Enregistrer46
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!