0
0






L’Installation controversée d’Antony Gormley à Hong Kong










 

31 sculptures de nus, grandeur nature, réalisées par Antony Gormley à partir de moulages de son propre corps, scrutent l’horizon à travers les districts centre et ouest de Hong Kong.

Ils forment une partie du projet de l’artiste britannique intitulé «l’horizon des événements» (event horizon). 4 sculptures en fonte sont installées au niveau de la rue, tandis que 27, en fibre de verre, sont placées sur les toits. portant chacune des variations subtiles et chacune placée de manière à ce qu’elle en aperçoit une autre. L’une des figures les plus visible est perchée au sommet du bâtiment de la banque Standard Chartered à 185 mètres de haut, un gratte-ciel dans le quartier financier du centre de Hong Kong.

«Ce projet est une invitation à regarder vers le haut (…), le principe de la dynamique du travail est la relation entre l’imagination et l’horizon, pour impliquer le citoyen dans un jeu de recherche. il est formidable de voir un individu ou des groupes de personnes pointant à l’horizon. mon idée est que cela est une forme d’acupuncture. ces minuscules aiguilles autour du corps collectif de la ville – afin de libérer une énergie qui ne se poserait pas autrement. Au-delà de ces personnages que vous pouvez réellement voir, combien d’autres sont hors de vue? où est la place de la terre et du ciel? Je veux la ville de Hong Kong devienne un lieu de rêverie qui invite à la réflexion sur la nature humaine et sur notre place dans le schéma plus large des choses. » explique Gormley.

«Les sculptures sont des copies indexicales de mon corps; elles indiquent un moment donné d’un corps particulier: un lieu subjectif qui pourrait être quelqu’un mais qui indique un espace humain dans l’espace au sens large. le titre inspiré de la physique cosmologique se réfère à la limite de l’univers observable. Parce que l’univers est en expansion, il y a des objets qui ne seront jamais visibles, parce que leur lumière ne pourra jamais nous atteindre ».

Depuis que les sculptures ont été installées le 19 novembre, la police de Hong Kong a reçu beaucoup de témoignages de gens inquiets qui comprennent mal que les tentatives de suicide sont en fait un projet artistique. Initialement, «Event Horizon» a d’abord été prévu pour apparaître à Hong Kong en 2014, mais il a été annulée après le suicide d’un banquier d’affaires chez JPMorgan quia sauté du toit du siège de la banque américaine. 

Chaque année, environ 500 personnes à Hong Kong se tuent en sautant des bâtiments de la ville. Pour sa part, Gormley est indifférent. « N’importe qui avec un peu d’esprit saurait faire la différence entre un homme d’acier un corps vivant en mouvement qui saute dans le vide. (…) Il s’agit tout simplement d’un objet dans l’espace qui vous confronte, espérons le, avec votre propre être et qui vous questionne sur ce que cette chose fait là. Et cet objet renvoie la question: qu’est-ce que vous faites ici ? »

antony gormley

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (1)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (2)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (3)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (4)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (5)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (6)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (7)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (8)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (9)

 

L'Installation controversée d'Antony Gormley à Hong Kong (10)

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les gagnants du Concours Comedy Wildlife Photography Awards montrent le Comique de la Vie sauvage des Animaux



Article suivant »

Les Courbes de Chrysta Giffen





TOP
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!