0
0






L’Humanité picturale de Akika Kurata








 

L’artiste japonaise Akika Kurata réalise des portraits intimes et touchant de sujets principalement féminins. À l’aide de la gouache acrylique, elle crée des œuvres à la fois profondes et tendres, des aspects fanés qui apparaissent de façon fantomatique dans la réalité. Au centre de chaque portrait, elle tente de capturer l’humanité de ses sujets.

«Les êtres humains embrassent un certain nombre de sentiments dans leur vie quotidienne», explique l’artiste. «Les gens désirent être« joyeux »,« heureux »et« chanceux », et se contentent de cela. Dans le même temps, ils ne peuvent pas espérer éviter l’inévitabilité de la «tristesse», de la «difficulté» et du «malheur». En disant cela, on peut voir une beauté qui fait frémir quand on observe des images de personnes qui éprouvent ces sentiments ou expériences … Je regarde la «composition» des filles qui vivent à côté de moi dans ce même âge et lieu, et explorent les sentiments qui leur sont uniques. »

Les œuvres dAkika Kurata ont été montrées à travers tout le Japon. Sur Instagram, elle montre souvent son processus en réalisant chaque portrait.

Akika Kurata

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (1)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (2)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (3)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (4)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (5)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (6)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (7)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (8)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (9)

 

L'Humanité picturale de Akika Kurata (10)

 

 

 

 

 

 

L'Humanité picturale de Akika KurataClick to Tweet

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Wonjun Jeong capture des Conversations dans le Ciel



Article suivant »

Les Sculptures tatouées de Fabio Viale





TOP
23 Partages
Partagez5
Tweetez2
+11
Enregistrer15
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!