Sur la frontière entre le numérique et l’analogique, l’artiste Hsu Tung Han réalise des sculptures figuratives en bois qui semblent se décomposer en pixels.

L’artiste taïwanais considère les figures sculptées d’hommes et de femmes comme des puzzles, planifiant pour chaque configuration une série de dessins et de modèles d’argile. Han produit alors le travail final à partir de segments de noyer, de teck, de bois ou de cire africaine. Les sculptures semi-cubiques donnent l’illusion d’une lévitation ou d’une transformation du moment en pause.

Hsu Tung Han

 

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (1)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (2)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (3)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (4)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (5)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (6)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (7)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (8)

 

Les Sculptures de Bois pixélisées de Hsu Tung Han (9)

 

Sur la frontière entre le numérique et l'analogique, l'artiste Hsu Tung Han réalise des sculptures figuratives en bois qui semblent se décomposer en pixels.Click to Tweet

 

 

 

 

 

Écrire un Commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
65 Partages
Partagez10
Tweetez2
Enregistrer53