Le duo français Murmure, composé de Paul Ressencourt et Simon Roche, met en évidence la nature néfaste d’un objet banal dans leur dernier projet qui explore l’impact humain sur l’environnement. Les images monochromes illustrent l’omniprésence du sac poubelle noir lorsqu’il compose une baleine, masque les têtes d’un couple enlacé et flotte en grand groupe dans les airs comme une volée d’oiseaux. Chaque sac brille dans la lumière, accentuant sa matérialité plastique.

 

Murmure a déclaré à Juxtapoz que les œuvres en noir et blanc sont conçues pour être simples, une stratégie qui met l’accent sur le fil narratif. «L’idée principale était de jouer avec les couleurs d’un sac poubelle noir ordinaire autant que possible. Non seulement pour son attrait dramatique, mais aussi pour la profondeur des nuances et, en quelque sorte, l’élégance de sa texture et sa réaction à la lumière. C’est pourquoi nous utilisons un crayon graphite pour obtenir cette texture », a déclaré le duo.

Allant des dessins sur papier à de plus grandes peintures murales, les œuvres font partie d’un projet plus large appelé «Garb-age», un clin d’œil à l’idée d’une nouvelle ère, qui parle directement de la crise climatique croissante. Le duo affirme que le but est de montrer que le street art puissant a un impact spécifique sur la façon dont les gens pensent.

«Pour nous, Garb-age est un projet significatif qui nous permet de sensibiliser à d’importantes questions environnementales», ont-ils déclaré. Chaque oeuvre est «une image puissante reflétant les choix auxquels chacun est confronté quotidiennement, entre notre connaissance des enjeux et ce que nous pouvons y faire ou pas. Nous serions ravis que les visiteurs puissent passer cette première impression et comprendre qu’il y a de l’espoir derrière chaque photo créée. »

Murmure avait une exposition prévue à la Galerie LJ à Paris ce mois-ci, mais elle a été annulé en raison des inquiétudes concernant la propagation du coronavirus. Cependant, la galerie a tourné une visite virtuelle disponible sur Instagram, où vous pouvez également trouver plus d’images du duo.

Murmure

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (1)

«Baleine à ordures» (2019), pierre noire et crayon sur papier, 70 x 100 centimètres.

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (2)

«Les amoureux» (2020), pierre noire sur papier, 60 x 80 centimètres.

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (3)

«Baleine à ordures» (2019), Vladivostok.

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (4)

«Garbage tail» (2020), pierre noire et crayon de couleur, 210 x 135 centimètres.

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (5)

“Duffel Battle” (2020), Paris.

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (6)

«Garbage Ocean 03», pierre noire et acrylique sur papier, 60 x 80 centimètres.

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon Murmure (7)

«Envolée»

 

 

Les Sacs Poubelle noirs et la Vie animale selon MurmureClick to Tweet

 

 

 

 

 

Écrire un Commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
43 Partages
Partagez30
Tweetez1
Enregistrer12