Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca - Chambre237
0
0





Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca








 

L’artiste français Julien de Casabianca (dont nous avions déjà parlé précédemment) peint des portraits d’oeuvres classique célèbres au coin des rues urbaines et des bâtiments abandonnés dans le cadre de son projet « Outings ».

Depuis sa création, le projet a pris une dimension mondiale :Oslo, Genève, et Varsovie font partie des villes qui ont accueilli les visages peints de l’artiste street art. Récemment à Jacksonville, en Floride, se trouve un bâtiment de deux étages où Julien de Casabianca a peint une jeune fille avec un chapeau. D’autres travaux sont moins visibles, les personnages se cachent derrière des plantes ou sont accroupis sur le sol au niveau du genou.

Le projet a toujours été destiné à être participatif, de Casabianca invitant toute personne à photographier librement les œuvres des musées dans leur propre ville. De Casabianca montrera son propre travail en Belgique l’année prochaine au Musée d’Ixelles du 5 Mars au 10 Avril 2016.

Julien de Casabianca

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (1)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (2)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (3)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (4)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (5)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (6)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (7)

 

Les Portraits Street Art libérés de leur Cadre de Julien de Casabianca (8)

 

 



0
0


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Branches tordues et les Cadres de Darryl Cox



Article suivant »

Les Chiens volants de Claudio Piccoli





TOP
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Épinglez