0
0






Les Ponts Précaires de Michael Grab










 

Travaillant uniquement avec des roches, la gravité, et de la patience, l’artiste Michael Grab (dont nous avions déjà parlé précédemment) construit des tours précaires et des ponts qui semblent défier la gravité.

Grab a découvert rapidement une capacité innée à réaliser des piles en équilibre de plus en plus complexes. Alors que ses sculptures en pierre s’appuient fortement sur l’intuition et l’expérience, il y a en fait une méthode qu’il utilise dans la plupart de son travail impliquant des « trépieds« cachés sur la surface de toute roche.

L’équilibre exige un minimum de trois points de contact. Heureusement, chaque rocher est couvert d’une variété de petites ou de grandes entailles qui peuvent agir comme un trépied naturel pour que la roche se tienne debout. En accordant une attention particulière aux vibrations des rochers, vous commencez à sentir même les plus petits « clics » que les encoches des roches font quand elles se déplacent l’une sur l’autre. Dans les meilleurs cas, ces clics peuvent être ressentis sur une plus petite échelle que le millimètre, et dans de rares cas, ils peuvent même passer inaperçus, dans cette situation l’intuition et l’expérience deviennent très utile.

 

Michael Grab

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (1)

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (2)

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (3)

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (4)

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (5)

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (6)

 

Les Ponts Précaires de Michael Grab (7)

 

 

 

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

L’Aigle majestueux de Berlin de DALeast



Article suivant »

Les Fleurs de givre





TOP
1 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!