Antonio Santin produit des œuvres qui sont presque impossibles à identifier comme des peintures, des représentations hyperréalistes de tapis décoratifs couverts dans des modèles et des arrangements floraux complexes. Chaque pièce est composée de milliers de traits de peinture qui imitent la texture d’un tissage de tapis. Les segments épais de peinture à l’huile transforment ses toiles de près de 1,5 m de long.




Ajoutant une autre couche de difficulté aux peintures détaillées, Santin peint également des bosses et des plis. Travaillant auparavant avec des natures mortes, Santin explique que les tapis étaient un moyen pour lui de se débarrasser de la figure au sein de ses œuvres tout en se concentrant sur le contour de sa forme. Il appelle sa série de tapis «peintures figuratives sans figure», pièces étranges qui donnent l’illusion d’un corps caché sous la surface.

L’artiste new-yorkais est né à Madrid en Espagne en 1978 et est diplômé en beaux-arts de l’ Université Complutense de Madrid en 2005. Vous pouvez voir plus de ses peintures de tapis sur son site Web et Instagram.

Antonio Santin

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (1)

 « Corona » (2015), huile sur toile, 1,5 × 2,5 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (2)

 « Alicia » (2014), huile sur toile, 1,8 × 2,8 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (3)

 “flushing meats” (2014),  huile sur toile, 1,5 × 2,5 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (4)

 « Festland » (2014), huile sur toile, 1,3 × 2,5 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (5)

 “incest coin” (2015),  huile sur toile, 2 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (6)

 « Dystopian blues » (2014), huile sur toile, 2 × 2,3 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (7)

 « Claire » (2014), huile sur toile, 2,4 mètres

 

 

Les Peintures hyperréalistes de Tapis décoratifs de Antonio Santin (8)

 « Claire » (détail) (2014)

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

18 Partages
Partagez7
Tweetez2
Enregistrer9