Liam Barr explore notre tendance à perturber les intentions du monde naturel dans ses peintures surréalistes.

 




En particulier, sa récente série examine comment les humains retirent le cheval de son environnement naturel et le considèrent comme sa propre possession. En outre, une galerie a déclaré que «l’idée du symbolisme reflétait une aura de pathos, de déplacement et de compréhension de la vie néo-zélandaise contemporaine».

Liam Barr explique : «Notre façon de réagir, d’embrasser et d’interagir avec ce pays est fascinant pour moi. L’écosystème est intrinsèquement lié à notre survie et, pour cela, nous devons le préserver. Nous sous-estimons sa fragilité avec une ambivalence suffocante, sachant, mais incapable de faire l’effort requis pour la préservation et le développement.

Mon travail cherche à établir un lien entre la terre et ceux qui la vivent. Chacune de mes œuvres est une contemplation de la pensée, de la pleine conscience et une histoire de sa place à l’intérieur.  »

Liam Barr

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (1)

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (2)

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (3)

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (4)

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (5)

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (6)

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'Homme (7)

 

 

 

 

 

 

Les Peintures de Liam Barr dénoncent la Déformation de la Nature par l'HommeClick to Tweet

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

37 Partages
Partagez5
Tweetez1
Enregistrer31