L’artiste peintre britannique Lindsay Pickett crée des paysages urbains déformés à l’huile qui sont parfois empruntés aux rêves de l’artiste. Ses influences vont de Dali et Bosch aux illustrateurs de science-fiction tels que Wayne Barlowe et Jim Burns.

 




Selon M. Pickett, la clé de la fabrication de ces œuvres ne consiste pas seulement à renverser la physique, mais également à tenter de lui donner de la conviction.

«Pour créer un paysage tordu ou une autre sorte de réalité impossible, l’idée ou le thème choisi doit créer un paysage improbable et, pour cela, l’éclairage doit fonctionner en harmonie et ne pas trop ressembler à un collage», explique l’artiste.

«C’est souvent la partie la plus longue de ma pratique en studio, car trouver des idées peut prendre du temps. Les deux images de paysage ou plus doivent se mélanger de manière subtile. Beaucoup de mes idées viennent aussi de certains films du genre science-fiction. Surtout quand on voit des films qui ont beaucoup de scènes cinématiques. Alors que de telles images sont principalement créées sur ordinateur, j’aime le défi de créer quelque chose d’impossible à la main. Je trouve cela beaucoup plus stimulant et enrichissant. C’est aussi là que je sens mon travail se démarquer.»

Retrouvez le travail de Lindsay Pickett sur son site.

Lindsay Pickett

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (1)

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (2)

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (3)

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (4)

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (5)

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (6)

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay Pickett (7)

 

 

 

 

Les Paysages urbains tordus de Lindsay PickettClick to Tweet

 

 

 

 

 

Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
26 Partages
Partagez13
Tweetez1
Enregistrer12