L’artiste Andy Thomas a récemment partagé un montage vidéo et sonore intitulé « Nature synthétique » qui montre ses sculptures numériques magnifiques et bizarres alors qu’ils se déplacent en réponse à un stimulus audio.




Les organismes virtuels sont construits en utilisant une multitude de logiciels (3ds Max, Realflow, Quantum vigueur, Fumée fx, Krakatoa, Frost, etc.), avec comme résultat final des «programmes» qui réagissent visuellement à un tableau d’entrées audio. Différentes fréquences ou tonalités forcent la sculptures à se comporter de différentes façons en fonction de son propre enregistrement audio de la flore et de la faune de l’Australie.

Andy Thomas

 

 

 

 

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer