Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel









 

Ernst Haeckel était un philosophe, professeur, médecin, naturaliste, biologiste et artiste allemand. Le sommet de son travail – Kunstformen der Natur – a été publié en 1899 et constitue toujours un témoignage étonnant de la Vie sur Terre. Lorsque l’Art et la Science se combinent, quelque chose de sublime peut se produire.

Ernst Haeckel

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (1)

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (2)

Rutger_vos

 

Science et Art : un fossé, certains diraient même un gouffre béant, a toujours existé entre les deux. De temps en temps, il émerge parfois quelqu’un qui tente (et réussit) de combler ce qui les sépare. L’Allemand Ernst Haeckel, en 1899, commence à publier des formes d’art de la Nature («Kunstformen der Natur» en allemand). Contemporain de Darwin, Haeckel changera, par le biais de ses tirages lithographiques, la façon dont beaucoup considéraient la relation entre Art et Science.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (3)

Wikimedia

 

Haeckel a produit des illustrations que les gens pouvaient appréhender et comprendre, des images qui brillaient de mille couleurs et qui introduisaient l’exotique et le lointain dans les bibliothèques du monde entier. Il n’y avait jamais rien eu de pareil à ces gravures extraordinaires auparavant.

C’est l’aboutissement de décennies d’œuvres pour Haeckel, contemporain de Darwin, et il a beaucoup popularisé l’œuvre du naturaliste anglais – bien que leurs idées aient divergé sur plusieurs points importants, comme nous le verrons plus tard.

L’illustration ci-dessus est la 89ème planche de son ouvrage «Art Forms of Nature». Elle montre une variété d’espèces de tortues. De la tortue luth en haut à gauche à la tortue serpentine (en bas à droite), Haeckel les capture à merveille. Cependant il ne s’agissait pas d’une tentative de photoréalisme. Notez comment la mer et la terre se fondent dans l’image. Ses illustrations témoignaient de son sens de l’ordre.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (4)

Wikimedia

 

Elles ressemblent encore de nos jours à des créatures issues d’un roman de science-fiction, alors imaginez ce qu’elles ont dû susciter à l’époque chez le public victorien.

La méduse au centre est Desmonema annasethe qui a été classée pour la première fois par Ernst Haeckel lui-même. Elle a été nommée d’après son épouse, Anna Sethe, décédée l’année précédente. Une erreur courante est de croire que le livre de Darwin, L’origine des espèces, a été massivement illustré. En fait, ce n’était pas un travail de vulgarisation scientifique, c’était un authentique livre technique. Bien que les ventes aient démenti ce fait, beaucoup de personnes, sinon la plupart, auraient été immédiatement déroutées par une grande partie du discours étrange et original de Darwin. En fait, il était le Steven Hawking de son époque.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (5)

Wikimedia

 

Haeckel a examiné «L’origine des espèces» et s’est rendu compte qu’il ne serait pas complètement compris même par la catégorie des lettrés. L’ouvrage était extrêmement difficile à lire, c’était long et il n’y avait que peu d’illustrations. Ainsi, en 1868, il publie «Natürliche Schöpfungsgeschichte» (publiée en français sous le titre «Histoire de la création des êtres organisés d’après les lois naturelles»). C’était un titre extrêmement provocateur à l’époque (Haeckel n’était pas naïf et il le savait). Il a connu un succès retentissant et été réimprimé plusieurs fois au cours des décennies suivantes. Les formes artistiques de la nature, dont a été tirée l’illustration des araignées ci-dessus, constitua l’apogée de ses tentatives pour marier Art et Science.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (6)

Wikimedia

 

Il y avait une méthode derrière les choix qu’Haeckel avait opérés pour la publication. Sa vision du monde – politiquement et biologiquement – était celle de l’ordre, de l’organisation et de la symétrie.

Les sujets de chaque plaque lithographique ont été soigneusement sélectionnés afin de représenter l’organisation des organismes – avec une symétrie primordiale. Chaque image de chaque plaque a été soigneusement arrangée pour maximiser leur impact visuel et pour faire comprendre la vue du monde à Haeckel.

L’illustration ci-dessous constitue la première planche du deuxième volume de «Kunstformen der Natur» et montre des radiolaires classés dans la catégorie Discoidea. Ils auraient contribué à promouvoir et à encourager l’une des pratiques à la mode, celle de la microscopie de salon. Bien que sa représentation soit quelque peu exagérée, on ne peut nier sa beauté.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (7)

Wikimedia

 

Aujourd’hui nous avons l’avantage technologique de la vidéo, où les ailes des colibris ci-dessus peuvent être ralenties à une fraction de leur vitesse normale. Bien sûr, au début du XXème siècle, aucune technologie de ce type n’existait, mais les lithographies de Haeckel permettaient aux gens de voir ces créatures exquises en vol – et sans la nécessité de les apercevoir sous leur forme taxidermique dans les musées. Il n’est donc pas surprenant qu’un grand nombre d’artistes et d’architectes de l’Art nouveau ont trouvé son travail inspirant. Son influence se retrouve dans les œuvres de Hans Christiansen, Karl Blossfeldt et Hendrik Petrus Berlage.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (8)

 

Son art témoigne de sa vie. Cette photographie soigneusement composée montre Haeckel (à gauche ) et son assistant, Nicholai Miklukho-Maklai, aux Canaries en 1866, à l’âge de 32 ans.

Il n’était ni un biologiste ni un naturaliste de laboratoire. Au cours de sa longue carrière, il découvrit plusieurs milliers de nouvelles espèces.

Il a également inventé de nombreux termes biologiques que nous utilisons encore aujourd’hui, le plus notable étant le mot «écologie».

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (9)

Wikimedia

 

 

Une variété d’espèces de mousses, alors classées comme Muscinae. Nous les classons maintenant dans l’embranchement des Bryophyta, qui comprend non seulement les mousses, mais également les anthocérotes et les hépatiques. Il s’agissait de la 74ème plaque de la série «Kunstformen der Natur».

Au cours de sa carrière, Haeckel réalisa plus d’un millier de gravures inspirées des aquarelles et des esquisses qu’il avait créées lors de ses voyages. Parmi ceux-ci, une centaine des meilleures illustrations ont été réunies pour créer les dix volumes de «Kunstformen der Natur». Le premier volume est sorti en 1899 et le volume final en 1904 (date à laquelle ils ont également été publiés). Un grand nombre des organismes inclus dans le livre ont été décrits et classés par Haeckel lui-même. Il faut noter ici la contribution d’Adolf Gilitsch, le lithographe qui a traduit les esquisses en impressions.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (10)

Wikimedia

 

La 49ème plaque montre une variété d’anémones de mer. Non seulement ses réalisations en tant qu’artiste ne peuvent être niées mais beaucoup de ses idées sont importantes d’un point de vue scientifique pour éclairer les théories de l’ évolution.

Certaines de ses idées, dont celles sur les micro-organismes menant évolutivement à l’humanité, ont été réfutées. Il a également fait quelques pas assez importants du côté obscur de la Science, même si des progrès ont été obtenus grâce aux preuves qui existaient déjà à l’époque. Il a envoyé deux de ses élèves en Indonésie à la poursuite de l’ancêtre humain (dont aucun reste n’avait été retrouvé à ce moment-là). Inutile de dire qu’ils ne trouvèrent rien.

De même, sa croyance en la supériorité de certains types d’humains sur d’autres était un peu plus effrayante.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (11)

Wikimedia

 

La 79ème lithographie est une représentation d’une variété de lézards. Les huit lézards représentés ici ont été choisis pour illustrer les divers exemples existants dans le sous-ordre des Lacertilia (les sauriens).

Certaines couleurs et certainement la composition spatiale de l’impression constituent un choix esthétique bien plus qu’une véritable reproduction de la Nature. Le caméléon dans le haut de l’illustration est montré en comparaison avec le Draco volans (lézard volant) et le Crapaud cornu en dessous. Nous apercevons ensuite plus bas le gecko volant puis le Diable cornu épineux.

En un peu plus de cent ans depuis que cette estampe a été produite, le sous-ordre a été remplacé ici par un nombre ahurissant de nouveaux infra-ordres et de nouveaux sous-ordres.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (12)

Wikimedia

 

La 74ème planche montre une variété d’orchidées, resplendissantes et témoigne de l’énorme variété de l’espèce à travers quelques exemples. Bien qu’il fut un grand partisan de Darwin, Haeckel ne croyait pas en la sélection naturelle. Il croyait au lamarckisme.

En termes simples, il s’agit de la conviction que les efforts d’un organisme individuel au cours de sa vie en termes de caractéristiques acquises peuvent être transmis biologiquement à sa progéniture. Autrement connue sous le nom de transmission des caractères acquis cette théorie a été abandonnée mais elle est toujours utile. Elle est en fait liée à la mémétique – l’étude des unités de culture qui se répliquent d’elles-mêmes, les élément de comportement transmis par imitation.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (13)

Wikimedia

 

Les grenouilles classées dans le groupe Batrachia constituent le numéro de planche n° 78.

En haut à gauche, on peut voir la grenouille marsupiale cornue du Venezuela. Les femelles ont une poche arrière dans laquelle les œufs se développent jusqu’à ce qu’ils soient prêts à éclore en têtards. On voit également la grenouille volante de Wallace – celle qui saute dans les airs, avec ses sangles de pattes élargies. Ces sangles sont utilisées comme une forme de parachute qui permet à la grenouille de sauter d’arbre en arbre sans tomber de la canopée.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (14)

Wikimedia

 

Annelida ou vers segmentés ! Haeckel était également trompé par ses idées sur l’évolution de l’homme. Il a adopté une approche linguistique qu’il a ensuite développée dans une hypothèse multi-régionale selon laquelle diverses espèces d’Homo sapiens avaient évolué de manière isolée. Ce modèle était tout à fait contraire à la théorie de Darwin sur l’origine africaine de l’homme moderne et il est demeuré son principal contre-modèle jusqu’aux années 1990. La théorie de Darwin s’est révélée correcte depuis le déchiffrement final du génome humain.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (15)

Wikimedia

 

Les Ascidiacea sont représentées dans la 85ème planche et le fond noir contraste magnifiquement avec leurs couleurs vives.

Bien que nombre de ses théories aient été réfutées, Haeckel a montré une prescience dans un autre domaine : l’histoire moderne. Il fut le premier à utiliser le terme «Première Guerre mondiale». Dans une lettre à un journal, il écrivait: « Il ne fait aucun doute que le cours et le caractère de la «guerre européenne» tant redoutée … deviendront la première guerre mondiale au sens plein du terme». C’était en septembre 1914.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (16)

Wikimedia

 

Bien qu’il ait commis de nombreuses erreurs quelque peu choquantes pour notre sensibilité moderne, Haeckel était en avance sur son temps. On se rappellera probablement plus sa représentation exquise de la Vie sur Terre et sa capacité à transporter les spectateurs vers des lieux et des vies inimaginables. Et certaines de ses idées plus farfelues seront certainement enfouies dans le mouvement de l’histoire.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst Haeckel (17)

 

Vous pouvez vous procurer les ouvrages de Ernst Haeckel ainsi que certaines de ses illustrations sous forme de tirages et d’impressions.

 

 

Les Formes artistiques de la Nature et la Collection Ernst HaeckelClick to Tweet

 





 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Le Carnaval de Venise 2019



Article suivant »

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au












TOP