Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 - Chambre237
0
0






Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016








 

La 52ème édition annuelle du concours « Wildlife Photographer of the Year » a publié une liste des finalistes avec 11 exemples de leurs œuvres incroyables.

Encore une fois, nous pouvons admirer des photos qui nous forcent à nous demander comment il était possible de les prendre : des clichés parfaitement chronométrés ou des compositions presque mises en scène vous inspireront des idées nouvelles pour vos photographies personnelles.

Le concours a été lancé en 1965 avec seulement 500 photographies soumises. Maintenant il attire près de 50 000 présentations de professionnels ou amateurs de 95 pays. Toutes les photos sont alors jugées en trois catégories: l’originalité, la créativité et l’excellence technique. Les gagnants seront annoncés le 18 Octobre.

Si vous êtes quelque part près de Londres en Octobre, assurez-vous de visiter l’exposition de WPY52 qui sera visible à partir du 21 Octobre au Natural History Museum.

 

 

Capture divisée

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (1)

Audun Rikardsen, Norvège

Un grand épaulard mâle se nourrit des hareng qui se sont échappés du filet de pêche. Il a appris le son que ce type de bateau fait quand le filet est remonté. 

 

 

Essaim sous les étoiles

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (2)

Imre Potyó, Hongrie

Imre a été captivé par l’essaim chaotique d’éphéméroptères sur la rivière Rába en Hongrie et il rêvait de photographier le spectacle sous un ciel étoilé. Pendant quelques jours chaque année (à la fin de Juillet ou au début de Août), un grand nombre de ces insectes adultes émergent de l’affluent du Danube. Ils sont apparus juste après le coucher du soleil. Dans un premier temps, elles sont restées près de l’eau, mais une fois qu’elles s’étaient accouplées, les femelles ont gagné de l’altitude. 

 

Un voisin indiscret

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (3)

Sam Hobson, UK

Sam savait exactement à qui s’attendre quand il a placé sa caméra lors d’une soirée estivale dans une rue de la banlieue de Bristol. Il voulait saisir la nature curieuse du renard roux.

 

Le poisson invisible

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (4)

Iago Leonardo, Espagne

Dans l’océan, il n’y a nulle part où se cacher, mais le Selene vomer est un maître du camouflage. Des recherches récentes suggèrent qu’il utilise des plaquettes spéciales dans ses cellules de la peau pour réfléchir la lumière polarisée se faisant presque invisible pour les prédateurs et les proies potentielles. Les plaquettes diffusent la lumière polarisée en fonction de l’angle du soleil et l’effet est plus efficace que le simple reflet d’un miroir.

 

Jeu avec un Pangolin

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (5)

Lance Van De Vyver, Nouvelle-Zélande / Afrique du Sud

Lance avait suivi la meute pendant plusieurs heures avant qu’ils ne se se reposent près d’un point d’eau, mais leur intention n’était pas de boire. Les lions de la réserve de Tswalu Kalahari en Afrique du Sud avaient découvert un pangolin. Cette espèce de mammifère nocturne se recroqueville presque complètement quand elle se sent menacée.

 

Lancer de Termites

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (6)

Willem Kruger, Afrique du Sud

Termite après termite, en utilisant la pointe de son énorme bec, le calao les jette en l’air pour les avaler. Sur le côté d’une piste semi-aride du parc Kgalagadi en Afrique du Sud, le calao à bec jaune était si profondément absorbé par les termites que, progressivement, il s’est trouvé à moins de 6 mètres de l’endroit où Willem était assis près de son véhicule.

 

Précision

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (7)

Mario Cea, Espagne

Chaque soir, peu après le coucher du soleil, environ 30 chauves-souris (pipistrelles communes) sortent de leur perchoir dans une maison abandonnée à Salamanque, en Espagne, pour partir à la chasse. Chacune peut magner jusqu’à 3 000 insectes par nuit. Son vol est rapide et saccadé car elle s’oriente par écholocation pour détecter des objets dans l’obscurité.

 

Haut-Fourneau

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (8)

Alexandre Hec, France

Lorsque la coulée de lave du Kilauea sur la grande île d’Hawaï rencontre périodiquement l’océan, la vue est spectaculaire. Kilauea (qui signifie «crachant» ou «répandre beaucoup») est l’un des volcans les plus actifs du monde et il est en éruption constante depuis 1983. Lorsque la lave rouge à plus de 1 000˚C  se jette dans la mer, de vastes panaches de vapeur sifflent bruyamment.

 

Le détrousseur de chardon

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (9)

Isaac Aylward, UK

Isaac a composé ce tableau alpin avec une mer de centaurées mauves en arrière-plan, accentuant le rouge heurtant du plumage de la linotte. Il était déterminé à suivre le rythme de la linotte qu’il a repéré lors d’une randonnée dans les montagnes de Rila en Bulgarie.

 

Séduction collective

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (10)

Scott Portelli, Australie

Des milliers de seiches géantes se rassemblent chaque hiver dans les eaux peu profondes du golfe Spencer en Australie du Sud pour leur unique ponte de leur vie. Les mâles sont en concurrence pour les territoires qui comportent les meilleures crevasses pour la ponte et ils attirent ensuite les femelles avec des effets hypnotisant en changeant de couleur de peau, de texture et de motif. La rivalité entre les plus grandes seiches du monde – jusqu’à un mètre de long – est féroce, les mâles étant plus nombreux que les femmes jusqu’à un rapport de 11 pour une.

 

Langur doré

Les Finalistes du Concours Photo WildLife 2016 (11)

Dhyey Shah, Inde

Avec moins de 2500 adultes matures à l’état sauvage, dans la forêt du nord de l’Inde (Assam) et du Bhoutan, les langurs dorés de Gee sont en danger. Ils sont difficiles à observer. Mais, sur la petite île artificielle de Umananda, dans le Brahmapoutre de l’Assam, vous êtes assuré d’en voir. Site d’un temple dédié au dieu hindou Shiva, l’île est également célèbre pour ses langurs dorés.

 



0
0


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Donato Di Camillo a appris la Photographie en Prison



Article suivant »

Les Dessins sur Déchets de Wenyi





TOP
32 Partages
Partagez10
Tweetez
+1
Enregistrer22
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!