0
0






L’Histoire des Dirigeables Depuis 1905









 

Depuis les années 1850, les ingénieurs ont fait des expériences avec des engins motorisés plus léger que l’air, essentiellement des ballons qu’on pouvait propulser et diriger. Comme pour le début d’autres expériences aéronautiques, la période d’essai-erreur était longue et dangereuse. Les dirigeables (avec des structures de support internes) et les ballons motorisés étaient remplis de gaz comme l’hydrogène ou l’hélium pour permettre le vol.

 

Ils étaient destinés à de nombreuses utilisations : militaires, recherche ou au transport de passagers sur de longue distance. La carrière de cet aéronef a subi de nombreux revers, dont la célèbre catastrophe du Hindenburg en 1937, et n’a jamais été développé dans le cadre d’une utilisation massive de transport. Malgré les difficultés, plus de 150 ans plus tard, un certain nombre de dirigeables sont encore en usage et en développement dans le monde pour les transports de fret, les plates-formes militaires, les véhicules promotionnels, et plus encore.

Cette étonnante série de 38 photos montre l’évolution des dirigeables de 1905 à aujourd’hui.

Vous pouvez retrouver le livre de Claude Hazemann-Perret sur l’incroyable histoire des dirigeables de 1783 à 1939.

 

 

L'Histoire des Dirigeables Depuis 1905

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (2)

En 1905, le pionnier Thomas Scott Baldwin vole au-dessus de la ville de Portland, dans l’Oregon, au cours de la Lewis and Clark Centennial Exposition. (Library of Congress)

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (3)

Un dirigeable vole au-dessus de la Maison Blanche à Washington, DC, en 1906. (George Buck, Library of Congress) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (4)

Le dirigeable Baldwin à Hammondsport, New York, en 1907. Thomas Scott Baldwin, deuxième à gauche, fut ensuite major au cours de la Première Guerre mondiale. Il fut également le premier Américain à sauter d’un ballon en parachute. (Library of Congress) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (5)

 Le dirigeable militaire  français « République » quitte Moisson pour Chalais-Mendon, en 1907. (Library of Congress)

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (6)

Le dirigeable Zeppelin vu d’un bateau le 4 Août 1908. (Library of Congress) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (7)

Un dirigeable Clément-Bayard dans le hangar, France, vers 1908. Les lobes de la queue, destinés à la stabilité, ont été retirés pour des modèles plus récents, puisqu’ils ralentissaient l’engin dans les airs. (Library of Congress)

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (8)

Le dirigeable Wellman « America » ​​vu du RMS TRENT. Il manœuvre son ancre, vers 1910. (Library of Congress) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (9)

 Bateaux, avions et dirigeables, env. 1922. Peut-être de l’US Navy SCDA O-1 . (Library of Congress)

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (10)

Le Luftskipet (dirigeable) « Norge » sur Ekeberg, en Norvège, le 14 Avril 1926. (Bibliothèque Nationale de Norvège)

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (11)

Le dirigeable géant allemand Graf Zeppelin, à Lakehurst, New Jersey, le 29 Août 1929. (AP Photo) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (12)

Le Graf Zeppelin, lors de son vol autour du monde, vole bas sur Tokyo avant d’atterrir à l’aéroport Kasumigaura le 19 Août 1929. (AP Photo) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (13)

Un couple d’avions de chasse Gloster attachés à la partie inférieure du dirigeable R33 de la Royal Navy britannique, en Octobre 1926.(Deutsches Bundesarchiv) 

 

 

Les Dirigeables Depuis 1905 (1)

Le zeppelin allemand Hindenburg flotte au-dessus de l’Empire State Building de Manhattan, le 8 Août 1936, en route vers Lakehurst, New Jersey, en provenance d’Allemagne. (AP Photo)

 

 

L'Histoire des Dirigeables Depuis 1905Click to Tweet

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des envies de Shopping sur ce Thème (ou d'autres...) :

 

 

 

 

 

Lire la suite :       Pages   1 2 3





Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !





Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Paysages Ad Infinitum à l’Encre et au Stylo de Benjamin Sack



Article suivant »

La merveilleuse Forme changeante des Murmurations d’Étourneaux filmée par Jan van IJken





TOP
49 Partages
Partagez15
Tweetez4
+11
Enregistrer29
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!