Au cours de la dernière année, le photographe Omar Robles a passé la majeure partie de son temps à capturer des danseurs de ballet dans des environnements urbains plutôt inhabituels. Son dernier projet nous emmène dans les rues de Cuba.




« Ces danseurs  [et les compagnies de ballet] sont parmi les meilleurs danseurs du monde», dit Robles. « Peut-être parce que le mouvement et le rythme coule dans leur sang afro-américain, mais le plus probable, c’est que cela soit dû à l’école russe et sa formation qui font partie de leur patrimoine. »

Le choix de Cuba fournit non seulement un fond coloré, mais met également en évidence les problèmes actuels du pays: «Les Cubains luttent sans cesse pour rester à flot. Pourtant, un peu comme les danseurs de ballet, ils cherchent avec une résilience et une élégance que je n’avais jamais vu auparavant. C’est exactement pourquoi les danseurs de ballet cubains ont toujours été si doués à travers tant de générations. L’endurance coule tout simplement dans leur sang « .

Omar Robles

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (1)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (2)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (3)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (4)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (5)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (6)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (7)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (8)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (9)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (10)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (11)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (12)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (13)

 

Les Danseurs de Cuba par Omar Robles (14)

 

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

25K Partages
Partagez87
Tweetez
Enregistrer25K