Mikael Chukwuma Owunna , un artiste black, suédois, ayant grandi à Pittsburgh, a passé deux ans et demi à photographier des hommes et des femmes noirs pour une série intitulée «Infinite Essence». Peints à la main à l’aide de peintures fluorescentes et photographiés dans l’obscurité la plus complète, les sujets d’Owunna sont éclairés par un flash muni d’un filtre UV qui transforme leurs corps nus en figures célestes rougeoyantes.

 




Owunna a déclaré que cette série était sa réponse aux images et vidéos fréquentes de Noirs tués par des personnes assermentées : la police. Les amis du photographe, les membres de sa famille, les danseurs et une personne avec laquelle il a collaboré sur Instagram servent de modèles au projet, qui doit son nom à une idée de son héritage Igbo.

«Tous nos esprits individuels ne sont qu’un rayon de l’essence infinie du soleil», explique Owunna. «En transcendant le spectre visible, je travaille pour éclairer un monde au-delà de nos structures visibles de racisme, de sexisme, d’homophobie et de transphobie où le corps noir est libre.»

Après avoir lutté avec sa propre image corporelle (et avec son identité d’homme africain homosexuel, qui a inspiré ses travaux précédents), Owunna a déclaré que la réponse au projet avait été puissante, à la fois de la part du public et des modèles.

«Un des modèles, Emem, a fondu en larmes en regardant les photos, disant qu’ils avaient toujours rêvé de voir leur corps orné d’étoiles et que ces images dépassaient leur imagination la plus folle », a-t-il déclaré. « Ils m’ont alors dit: » chaque Noir doit mériter de se voir ainsi « et comment l’expérience a changé sa vie. »

Après avoir vu le travail d’Owunna via une émission de NPR , une femme noire âgée de 60 ans a confié au photographe: «J’ai haï mon corps toute ma vie, mais pendant un instant glorieux, cette photo m’a fait me sentir bien. »

Pour en savoir plus sur le travail de Mikael Owunna et pour être informé de ses conférences et expositions à venir, suivez l’artiste sur Instagram et Twitter.

Mikael Chukwuma Owunna

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (1)

Infinite Essence: “James” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (2)

Infinite Essence: “Uche” (2019)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (3)

Infinite Essence: “Sam” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (4)

Infinite Essence: “Sam” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (5)

Infinite Essence: “Sam” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (6)

Infinite Essence: “Sam” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (7)

Infinite Essence: “Kinya” (2017)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (8)

Infinite Essence: “Emem” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael Owunna (9)

Infinite Essence: “Emem” (2018)

 

 

Les Corps noirs peints et photographiés comme le Cosmos par Mikael OwunnaClick to Tweet

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

32 Partages
Partagez22
Tweetez1
Enregistrer9