Si vous avez déjà adopté un chien vous connaissez probablement les colliers élisabéthains ou autrement appelés «cônes de la honte», un euphémisme pour désigner les dispositifs prescrits médicalement que les chiens doivent parfois porter.

 




Ces cônes, traditionnellement inconfortables et faits de plastique rigide, tiennent les chiens à l’écart des points de suture postopératoires ou des problèmes de peau gênants : ils ne peuvent plus se gratter, se mordre…

La photographe américaine et amoureuse des chiens, Winnie Au, a cherché à inverser la représentation de ces dispositifs en présentant des chiens dans une variété de cônes délicieusement glamours et originaux.

La série de photos, Cone of Shame, expose le type de corps, la fourrure et la personnalité de chaque chien avec des cônes fabriqués à la main par la créatrice de costumes française Marie-Yan Morvan.

Winnie Au

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (1)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (2)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (3)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (4)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (5)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (6)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (7)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (8)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (9)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie Au (10)

 

 

Les Cônes de la Honte pour Chiens de Winnie AuClick to Tweet

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

110 Partages
Partagez6
Tweetez1
Enregistrer103