0
0






L’érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954








 

Richard Müller (1874-1954) est né dans la ville de Tschirnitz en Bohême (aujourd’hui Cernovice nad Ohra, République tchèque), il était fils d’un tisserand. Son talent artistique était évident dès le début.

En 1888, à l’âge de seulement 14 ans, il a été incité par un peintre sur porcelaine à entrer dans la célèbre école saxonne de la Royale  manufacture de porcelaine de Meissen, où il a été immédiatement accepté. En 1890, Müller est allé sans aucun soutien financier à Dresde. Il n’avait pas encore atteint l’âge requis pour entrer à l’Académie d’art. En 1895, il a rencontré le graphiste et sculpteur Max Klinger, qui l’a inspiré à commencer par la gravure.

En 1900, Müller a été nommé professeur à l’Académie et parmi ses étudiants figuraient George Grosz et Otto Dix. En 1933, peu de temps après qu’Hitler ait pris le pouvoir, il est devenu président de l’Académie de Dresde et, à ce titre, il a été contraint à licencier son ancien élève Otto Dix de son poste de professorat. Müller a également perdu son poste de professeur deux ans plus tard en raison des «tendances subversives de son art ».

Néanmoins, Müller est resté en haute estime comme peintre sous le régime nazi. Il a exposé à plusieurs reprises à la Grande Exposition allemande d’art à la Haus der Deutschen Kunst de Munich, en 1939, avec un dessin au crayon de la maison natale de Hitler. Dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale, il a été inclus dans le Gottbegnadeten Liste des artistes les plus importants. Müller est mort en 1954 à l’âge de 80 ans à Dresde.

 

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (1)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (2)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (3)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (4)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (5)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (6)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (7)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (8)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (9)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (10)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (11)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (12)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (13)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (14)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (15)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (16)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (17)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (18)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (19)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (20)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (21)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (22)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (23)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (24)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (25)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (26)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (27)

 

L'érotisme complexe de Richard Müller 1874-1954 (28)

 

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Des Objets de la Vie quotidienne juste un peu plus gros



Article suivant »

Les Gens illustrés de Thomas Mailaender





TOP
2 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Épinglez1
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!