0
0






Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto










 

Le photographe de Sao Paulo Bruno Candiotto a d’abord étudié les sciences de l’éducation, les arts et l’histoire de la culture. Il profie maintenant de manière créative de sa formation universitaire à travers la photographie lors de ses voyages avec un accent particulier sur la culture brésilienne. Un de ses derniers voyages l’a emmené au Chili où il a capturé les vallées escarpées et les ruisseaux sinueux de Cajon del Maipo.

Candiotto dit à propos de son voyage:

«Une des premières choses que j’ai remarqué après mon arrivée à l’aéroport de Santiago est un panneau d’affichage accompagné d’une phrase indiquant : « Le Chili est un pays de contrastes. » Immédiatement, je pensais aux couleurs que je pourrai capturer, mais ce que je ne savais pas c’est que ces mots étaient aussi un avertissement, comme «Appréciez avec modération».

José de Maipo était à environ deux heures de voiture. Après cette étape, je ne faisais plus attention – après tout, nous étions sur un chemin de terre en direction de la Cajon de Maipo, plein de magnifiques paysages qui nous ont surpris à chaque détour. La température a chuté brusquement et le vent glacial a soulevé la poussière insupportable pendant que nous marchions. Tandis que nous montions, les symptômes typiques de l’altitude ont surgi. Maux de tête, essoufflement, sécheresse des yeux, du nez et de la bouche faisaient partie des sensations étranges. Néanmoins, je ne voulais manquer aucun détail. Je voulais photographier.

Peu à peu, j’allégeais mon sac : manteau, écharpe, caméras, de l’eau, de la nourriture. Les paysages étaient indescriptibles, magnifiques, révélant une étonnante diversité. Vallées, ruisseaux, sources jaillissantes, ponts de fortune avec des lattes de bois, de la neige (inhabituel pour cette époque de l’année), ruines et falaises, parmi beaucoup d’autres choses qui ont rendu cette expérience photographique douloureuse mais inoubliable.

En bref, douleurs, sensations et symptômes, paysages luxuriants. Voilà comment je découvris que le Chili est vraiment un pays de contrastes. Et voilà précisément pourquoi je veux revenir, et aussi pourquoi je devais visiter l’hôpital Saint-Jacques le lendemain. « 

Bruno Candiotto

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (1)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (2)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (3)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (4)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (5)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (6)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (7)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (8)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (9)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (10)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (11)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (12)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (13)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (14)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (15)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (16)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (17)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (18)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (19)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (20)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (21)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (22)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (23)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (24)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (25)

 

Le Voyage au Chili de Bruno Candiotto (26)

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Dan Tobin Smith capture le Pouvoir de la Poudre



Article suivant »

Ce qui arrive quand on dit aux Gens qu’ils sont magnifiques





TOP
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!