0
0





Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo








 

Il est difficile de croire que dans une méga métropole comme Tokyo, l’une des plus grande attraction n’est pas une tour ou une statue, un musée ou un parc, mais un passage pour piétons. Vous l’avez peut-être déjà vu dans les émissions d’informations, dans les films et dans les émissions de télévision.

Il est apparu dans Lost in Translation, Fast and the Furious: Tokyo Drift, Resident Evil: Afterlife et Resident Evil: Retribution. L’intersection en elle-même n’a rien de spectaculaire – une traversée de dix couloirs au milieu du quartier commerçant à la mode de Tokyo entourée de panneaux de néon et de panneaux d’affichage géants criards avec des publicités. Mais ce qui se passe ici au carrefour Shibuya – situé juste à l’ extérieur de la station Shibuya Hachikō  – quand les feux deviennent rouges vaut le détour.

Comme pour de nombreux carrefours au Japon, lorsque les feux régulant la circulation deviennent rouges, ils sont rouges en même temps dans toutes les directions. La circulation automobile s’arrête complètement et la masse des piétons en attente aux quatre coins de l’intersection déboule de tous les côtés, « comme des billes débordant d’une boîte». Ils se rencontrent tous au milieu du passage piéton dans un désordre frénétique, mais au lieu de se cogner les un aux autres, ils se débrouillent habilement pour éviter toute collision. Cette courtoisie étrange, la politesse, le chaos organisé, fascine tout ceux qui ne sont pas japonais.

L’intersection reste ouverte pour les piétons pendant près d’une minute, puis elle s’arrête. Les feux de circulation deviennent verts et une fois de plus les véhicules obtiennent le droit de passage. Pendant que les véhicules se déplacent, chaque coin de l’intersection se remplit régulièrement avec les gens. Il y a des acheteurs, des banlieusards, des élèves, des adolescents et des punks avec des cheveux bleus, tous attendant leur tour. Ensuite, les feux clignotants redeviennent verts pour eux, et «le cauchemar recommence».

 

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (1)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (2)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (3)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (4)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (5)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (6)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (7)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (8)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (9)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (10)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (11)

 

Le Carrefour mythique de Shibuya à Tokyo (12)

 



0
0


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

La Beauté fascinante des Albinos capturée par Yulia Taits



Article suivant »

Les magnifiques Portraits ethniques féminins de Daniela Uhlig





TOP
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!