0
0






Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943










 

« Nous avons eu environ une semaine pour vendre ce que nous possédions, excepté ce que nous pourrions déplacer et transporter pour notre départ en bus … vers Manzanar. »
WILLIAM HOHRI

Après l’attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le président américain Franklin D. Roosevelt a signé le décret 9066, habilitant le secrétaire de la guerre à désigner des parties du pays comme des zones militaires et d’exclure les gens comme bon lui semblait.

Le résultat : Environ 120 000 Américains d’origine japonaise vivant sur la côte ouest ont été rassemblés et déplacés, contraints d’abandonner leurs maisons, leurs entreprises et leurs biens. Les deux tiers étaient de véritables citoyens américains natifs.

Ils ont été «évacués» dans des «centres de relocalisation » (un euphémismes poli pour designer des camps de concentration), dont 10 ont été construits à travers sept pays occidentaux.

Le camp le plus notoire était Manzanar, construit au pied de la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada 370 kilomètres au nord-est de Los Angeles.
À son apogée, plus de 10 000 personnes ont été internées dans le camp de 200 hectares, délimité par des barbelés, des tours de garde et la police militaire armée.

Les conditions dans le camp étaient impitoyables. Les températures diurnes pouvaient atteindre 45 degrés, tandis que pendant les nuits il pouvait geler. La poussière et le vent étaient continus, et les caserne brutes fournissaient de pauvres abris. Au sein de ces casernes, chaque famille s’est vue attribuer une partition de tissu de 6 mètres sur 7,5.

La plupart des internés étaient résolus à tirer le meilleur parti de leur situation en essayant de créer un semblant de normalité pendant leur détention indéfinie.

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (1)

L’entrée de Manzanar.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (2)

Le terrain entourant le camp de relocalisation.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (3)

Les internés pendant les récoltes.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

En 1943, le légendaire photographe Ansel Adams s’est vu offrir la chance de photographier Manzanar par son ami Ralph Merritt, qui dirigeait le camp. Il se félicite de la possibilité de faire un reportage sur ce qu’il considérait comme un outrage. (Harry Oye, employé de longue date et ami de sa famille avait été envoyé dans un camp dans le Missouri.)

Bien au Manzanar, Adams a documenté la résilience et la détermination des internés, capturant leur vie quotidienne, les professions et les passe-temps.

Les photos ont été publiées dans un livre en 1944 qui a cherché à jeter un regard sur les Américains patriotiques assaillis par des circonstances indépendantes de leur volonté qui étaient piégés à Manzanar.

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (4)

Florence Kuwata pratique le lancer de bâtons.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (5)

Kiyo Yoshida, Lillian Wakatsuki et Yoshiko Yamasaki assister à une classe de biologie au secondaire.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

Il n’y avait pas de crimes commis, aucun procès et aucune condamnation: les Américains d’origine japonaise étaient des prisonniers politiques.
DR. JAMES HIRABAYASHI

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (6)

Les souvenirs d’un détenu.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (7)

Médailles et insignes de distinction sur l’uniforme du caporal Jimmie Shohara.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (8)

Les femmes dans une classe de couture.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (9)

Les détenus assistent à un spectacle musical.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (10)

L’orphelinat du camp.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (11)

Des enfants dans une classe de l’école le dimanche.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (12)

Des lycéens assistent à un cours de sciences.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (13)

Les hivers dans le camp étaient rudes et froids.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

Une des choses les plus difficiles à supporter était les latrines communes, sans cloisons; et les douches sans cabines.
ROSIE KAKUUCHI

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (14)

Au temple bouddhiste.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (15)

Un jardin d’agrément japonais construit par les détenus.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (16)

Mme Yaeko Nakamura et ses filles Joyce Yukiko et Louise Tamiko.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

Rien n’est plus permanent à Manzanar que la poussière qui s’introduit dans les casernes tapissés de bitumine, excepté l’impression indélébile gravée sur la vie de milliers de ses habitants.
ANSEL ADAMS

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (17)

Harry Sumida, un vétéran de la guerre hispano-américaine, pendant une radiographie effectuée par l’infirmière Aiko Hamaguchi et le technicien Michael Yonemetsu.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (18)

Les filles pendant un cours de gymnastique.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (19)

Aiko Hamaguchi, infirmière.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (20)

Roy Takeno (à gauche), lit le journal avec Yuichi Hirata et Nabou Samamura en face de l’Office of Reports Free Press.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (21)

Yonehisa Yamagami, électricien.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (22)

Benji Iguchi cultive des courges.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (23)

Richard Kobayashi, agriculteur.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (24)

Mme Dennis Shimizu.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (25)

Roy Takeno, à droite, et le maire du camp lors d’une réunion à la mairie.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (26)

Yemiko Sedohara, secrétaire.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (27)

Tetsuko Murakami, secrétaire.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (28)

Hidimi Tayenaka, menuisier.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (29)

Rose Fukuda et Roy Takeda.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (30)

Mori Nakashima nourrit les poules.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (31)

Un groupe de chœur pratique le chant.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (32)

Les filles vont à l’école à pied dans le camp.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (33)

Hidemi Tayenaka, menuisier.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (34)

Michiko Sugawara, sténographe.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (35)

CT Hibino, artiste.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (36)

Yoshio Muramoto, électricien.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (37)

Mai Ichide, professeur d’école le dimanche.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (38)

Fumiko Hirata.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (39)

Toyo Miyatake, photographe. Il a réussi à passer en contrebande une lentille et a fait appel à un artisan pour lui construire un appareil photo.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

Les grands concepts de la citoyenneté américaine et de la vie démocratique libérale dans le monde entier doivent être protégés dans la poursuite de la guerre, et soutenus dans la construction de la paix à venir.
ANSEL ADAMS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (40)

Les détenus jouent au volley-ball.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (41)

Les détenus jouent au baseball.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (42)

Les internés jouent au football sur un terrain poussiéreux.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (43)

Margaret Fukuoka: une présence féminine dans l’Armée.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (44)

Sam Bozono, policier.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (45)

Teruko Kiyomura, comptable.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (46)

Tom Kobayashi.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (47)

Oiseaux sur les fils téléphoniques du camp au coucher du soleil.
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 

Manzanar a finalement été fermé et ses détenus libérés en Novembre 1945.

On compte 146 détenus morts dans le camp.

Dans les années 1960, un mouvement a commencé chez les Américains d’origine japonaise qui ont lancé une pétition au gouvernement pour obtenir réparation. En 1988, le Congrès a adopté une loi d’excuses pour le « préjugé de race, l’hystérie de la guerre et un manque de leadership politique» qui a causé les internements, et s’est prononcé en faveur de réparations aux victimes.

Les survivants et les héritiers des survivants ont finalement reçu 1,6 milliard $ en réparation de leur internement inconstitutionnel.

 

 

Le Camp de Concentration américain de Manzanar en 1943 (48)

Un monument dans le cimetière construit par un maçon détenu : Ryozo Kado. Sur l’inscription ont lit « Monument pour la pacification des esprits. »
IMAGE: ANSEL ADAMS / BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les nouveaux Collages surréalistes de Eugenia Loli



Article suivant »

Un Restaurant sur un Rocher à Zanzibar avec Vue sur l’Océan





TOP
1 Partages
Partagez
Tweetez
+11
Enregistrer
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!