0
2






L’Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc








 

Il existe de nombreux projets qui visent à explorer le concept de la beauté dans le monde, mais aucun n’est aussi exhaustif que « The Atlas of Beauty ». Après près de quatre ans de voyage sans interruption dans le monde entier, les portraits de femmes de Mihaela Noroc (dont nous avons déjà parlé souvent) sont publiés dans un nouveau livre de 352 pages.

Nous avons suivi son travail pendant des années, lors de ses nombreux déplacements que ce soit par exemple en Afghanistan ou  au Tibet, capturant des portraits de femmes qui incarnent la beauté unique de leurs cultures. Le livre, qui est publié aujourd’hui, le 26 septembre 2017, comprend 500 portraits de plus de 50 pays. C’est le fruit de nombreuses années de travail de Noroc voyageant dans le monde pour écouter des histoires de femmes équipée seulement de son sac à dos et de sa caméra.

Ses images étonnantes capturent des femmes de tous âges et tailles, ce qui prouve que la beauté est plus que ce que l’on voit dans les magazines brillants. « La beauté est dans nos différences », partage Noroc, « c’est être vous-même, naturelle et authentique, pas en suivant les tendances, la race ou le statut social ».

Et tandis que Noroc reconnaît que les femmes sont soumises à une pression immense pour se conformer aux normes de beauté, elle espère que son livre pourra leur donner une autre perspective sur ce que cela signifie être belle. « En voyageant, j’ai remarqué qu’il y a beaucoup de pression sur les femmes pour qu’elles se comportent d’une certaine manière ou qu’elles ressemblent à ce qu’on attend d’elles. Dans certains environnements, c’est la pression pour être attrayante. Dans d’autres, au contraire, c’est la pression pour être modeste. Mais chaque femme devrait être libre d’explorer sa propre beauté sans se sentir contrainte par les campagnes de marketing, les tendances ou les normes sociales « .

« La beauté réelle vient de l’intérieur, inspirant la sérénité et l’humanité. Alors si nos extérieurs sont naturels et authentiques, nos intérieurs seront plus visibles. Nous devons apprendre à être nous-mêmes, mais pour ce faire, nous devons aussi apprendre à laisser les autres être eux-mêmes.  » explique Noroc.

Au cours de ses voyages, Noroc a parcouru des pays touristiques, mais elle a également fait un séjour en Corée du Nord et en Iran. En utilisant sa caméra pour rompre l’isolement dans lequel vivent habituellement ces pays, que ce soit en raison de la guerre ou de la politique, son Atlas de la Beauté complète une image plus large de l’humanité à travers le monde.

The Atlas of Beauty

 

Katmandou, Népal.

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (1)

Sona célèbre Holi, le festival hindou des couleurs, et parmi les rassemblements les plus spectaculaires que j’ai vus lors de mes voyages. Un temps pour pardonner et pour être pardonné, Holi marque l’avènement du printemps, lorsque le bien triomphe sur le mal.

 

 

Chichicastenango, Guatemala

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (2)

Maria est une vendeuse de légumes sur le marché de sa petite ville. Elle est devenue timide dès qu’elle a vu la caméra.

 

 

Téhéran, Iran

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (3)

Elle s’appelle Mahsa, ce qui signifie « comme une lune » en persan. Quand elle était adolescente, son père a insisté pour qu’elle étudie la médecine, mais Mahsa était plus intéressée par les Arts et elle a choisi de devenir graphiste. Elle est fière qu’à dix-huit ans, elle est devenue financièrement indépendante et elle prévoit bientôt d’ouvrir son propre studio.

 

 

Reykjavik, Islande

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (4)

J’ai rencontré Thorunn dans sa ville natale lors d’une journée de grand froid. Mais sa personnalité chaleureuse m’a fait oublier ce froid. Chanteuse populaire en Islande, elle était aussi nouvellement maman pour une petite fille, qu’elle veut voir grandir heureuse et confiante. Thorunn a fondé une communauté en ligne appelée «Bonne sœur», qui a attiré un tiers des femmes de son pays pour se joindre aux autres en partageant leurs histoires et en s’encourageant mutuellement.

 

 

New York, Etats-Unis

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (5)

Abby et Angela sont des sœurs avec une mère éthiopienne et un père nigérian. Les deux parents ont travaillé pour les Nations Unies si bien que les sœurs ont grandi dans six pays différents, sur trois continents. Cela leur a donné une perspective très large et leur a permis de voir où les besoins étaient les plus grands. Après l’obtention de leur diplôme, elles ont l’intention de se déplacer en Afrique et de mettre leurs connaissances au service de ce continent incroyable.

 

 

La Vallée de L’Omo, Éthiopie

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (6)

Avec les températures élevées ici, la nudité n’est pas inhabituelle. Sa tribu s’appelle Daasanach et ses membres ont vécu isolément depuis des générations. La photographe Mihaela Noroc a commencé son projet en 2013, inspirée lors d’un voyage en Ethiopie.

 

 

Delphes, Grèce

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (7)

D’habitude, Eleni travaille dans le restaurant de sa famille. Mais une fois par an, elle s’habille comme sur cette photo à l’occasion de la fête de Pâques. Il est fascinant de constater que, malgré le fait que la Grèce est un pays moderne, elle conserve de nombreuses traditions anciennes.

 

 

La Havane, Cuba

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (8)

Une actrice? Un mannequin ? Non, elle souhaite seulement terminer ses études et devenir infirmière.

 

 

Paris, France

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (9)

J’ai rencontré Imane lors d’une exposition d’art au Centre Pompidou, son lieu préféré pour rêver, avant de partir pour un entretien d’embauche. Elle étudie l’art dans une université et travaille également dans trois restaurants et fait du baby-sitting pour subvenir à ses besoins. Mais, un jour, elle veut avoir sa propre galerie d’art, qui rassemblera des artistes de cultures différentes. Elle a des racines africaines et européennes et aime la diversité du monde.

 

 

Istanbul, Turquie

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (10)

Au cours de mes voyages, j’ai rencontré tant de femmes étonnantes qui m’ont dit qu’elles ne se sentent pas du tout magnifiques. Influencés par la façon dont les médias représentent la beauté, beaucoup de femmes se sentent contraintes de suivre une certain norme de beauté. Mais ce n’est pas le cas avec Pinar. Elle est chypriote turque et a longtemps rêvé de devenir une actrice de théâtre. Alors, elle est passée de Chypre à la Turquie, a travaillé dur et a accompli son rêve. Bien qu’elle aime jouer différents rôles sur scène, dans la vraie vie, elle adore être elle-même, naturelle, spontanée et généreuse. En fin de compte, la beauté c’est d’être vous-même.

 

 

Mexico

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (11)

La capitaine Berenice Torres est  pilote d’hélicoptère pour la police fédérale mexicaine. Cette femme courageuse, qui est aussi une mère, fait partie d’une unité des forces spéciales pour lutter contre les cartels de la drogue ou pour sauver des personnes lors de catastrophes naturelles.

 

 

Ramallah, Palestine

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (12)

Amal: son nom signifie « espoir » en arabe: elle est palestiniene, mais a vécu en Arabie saoudite à partir de l’âge de cinq ans, lorsque sa famille y est allée. « Il y a un an, je suis revenu en Palestine pour mes études. Je me sens vraiment chez moi ici. Je sens que je peux devenir la femme que je veux être. « 

 

 

Nampan, Birmanie

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (13)

Pour de nombreuses personnes à travers le monde, voilà à quoi ressemble le shopping. Ils n’ont pas leurs propres voitures, ni de grandes maisons, ni de comptes bancaires. Mais la plupart d’entre elles sont d’excellents exemples de dignité, de force, de générosité et d’honnêteté. Si plus de ceux qui ont de la fortune et du pouvoir apprennent de ces gens merveilleux, nous vivrions dans un monde bien meilleur.

 

 

Pyongyang, Corée du Nord

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (14)

J’ai rarement vu une telle concentration d’uniformes; Ils sont partout dans cette société. Cette femme était guide dans un musée militaire.

 

 

Jerusalem Ouest, Israël

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (15)

Quand je l’ai vue marcher dans la rue, j’ai brièvement pensé que nous avions reculé dans le temps. Rikki aime porter des vêtements vintage et est très créative. Elle est née en Russie dans une famille juive et a décidé de déménager à Jérusalem.

 

 

Le Cap, Afrique du Sud

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (16)

Il y a quelque temps, Jade a fait un prêt pour acheter une caméra professionnelle. Elle a commencé à apprendre la photographie. Elle rêve de voyager et de prendre des photos partout dans le monde. J’ai eu le même rêve, et il est devenu réel.

 

 

Milan, Italie

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (17)

Caterina a commencé à danser alors qu’elle avait trois ans. Sa mère, Barbara, l’a soutenue, mais elle savait qu’il y avait peu d’occasions pour étudier le ballet dans leur petite ville. Laissant son mari et son fils, elle a déménagé avec Caterina à Milan où sa fille pourrait réaliser son rêve et étudier dans l’une des  écoles les plus estimées dans le monde. L’art exige d’énormes sacrifices, mais imaginez comment Barbara se sent aujourd’hui en voyant Caterina danser sur la célèbre scène de La Scala.

 

 

L'Atlas de la Beauté par Mihaela Noroc (18)

 

 

L'Atlas de la Beauté par Mihaela NorocClick to Tweet

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

L’installation sous-marine de Forlane 6 Studio



Article suivant »

L’Art de peler les Fruits par Yoshihiro Okada





TOP
28 Partages
Partagez2
Tweetez4
+1
Enregistrer22
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!