0
0






La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner








 

De loin les œuvres de l’artiste tchèque Jakub Geltner apparaissent comme des troupeaux d’oiseaux, des mouettes et des pigeons qui se sont rassemblés sur un rocher ou au repos juste sous un viaduc. Mais quand on regarde de plus près, on réalise qu’il s’agit plutôt de caméras de surveillance et d’antennes paraboliques que l’artiste a installé dans le cadre de sa série «Nid».

L’oeuvre la plus récente de Geltner est intitulée ‘Nid 05,’ et elle a été présentée à la manifestation Sculpture 2015 by the Sea à Aarhus, au Danemark. L’installation, qui couvre une bande de rochers moussus, explore la notion de surveillance en nos lieux les plus paisibles.

L’artiste de Prague réalise des installations de ses œuvres depuis 2011, réunissant du matériel technologique couramment utilisé pour observer pour les transformer en point focal pour le spectateur. Au cours des quatre dernières années, ses œuvres ont été placées dans une ancienne école élémentaire, une façade d’église, le front de mer, et le bâtiment d’un ancien KV KSC (Comité régional du Parti communiste de la Tchécoslovaquie).

Geltner vit et travaille à Prague et est diplômé de deux universités de sa ville, de l’Université technique tchèque en 2004 et de l’Académie des Beaux-Arts en 2013.

Jakub Geltner

 

 

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (1)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (2)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (3)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (4)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (5)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (6)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (7)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (8)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (9)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (10)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (11)

 

La Surveillance obsessionnelle de Jakub Geltner (12)

 

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Salines bleues artistiques d’Australie



Article suivant »

Les nouveaux Animaux brodés de Chloé Giordano





TOP
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Épinglez
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!