0
0






La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes








 

La photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes. Quand elle scrute par sa fenêtre, elle observe non seulement le monde, mais elle réalise un vrai reportage munie de son appareil photo pour tout voir. Dans sa première série, Out My Window , l’artiste basée à New York a organisé une série de photos qui capturent les moments que les gens vivent dans leurs maisons à partir d’un point de vue éloigné. Maintenant, l’artiste est de retour avec une deuxième série, également un livre, intitulé Vues de Paris.

Pour cette série, Halaban voyage à travers les différents quartiers de Paris pour photographier ses sujets par les fenêtres ouvertes. Elle demande la permission à ses sujets de participer activement dans le processus afin de se fondre dans l’idée de voyeurisme ensemble. « Certains Parisiens ont été horrifiés que cela pourrait être criminel ou immoral», a expliqué Halaban. « On peut supposer que les Français sont plus libres ou désinhibés tels qu’ils sont décrits dans les films, mais mon expérience me fait dire qu’ils sont très pudiques sur les faits que les étrangers doivent savoir sur d’autres étrangers. »

Les gens ne sont que de petits éléments dans une image plus grande et les spectateurs doivent rapprocher les détails pour savoir ce qui se passe à l’intérieur des appartements. En ce sens, Halaban est capable de transmettre un sentiment d’intimité d’une manière extrêmement publique. Les images d’observation de personnes dans l’intimité de leurs propres maisons se fondent à merveille avec l’environnement urbain extérieur. Les immeubles d’appartements ne sont rien sans leurs résidents et il est fascinant de voir  la façon dont les gens choisissent de vivre des vies très différentes, même côte-à-côte dans une telle proximité.

Gail Albert Halaban

 

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (1)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (2)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (3)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (4)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (5)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (6)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (7)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (8)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (9)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (10)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (11)

 

La Photographe américaine Gail Albert Halaban a des tendances voyeuristes (12)

 

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Feuilles de Magnolia transformées en mignonnes petites Bêtes



Article suivant »

Les œuvres d’Ethan Murrow





TOP
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Épinglez
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!