0
0






La Notion absurde de l’Idéal féminin










 

Pour son projet « Jolie, S’il vous plaît » (pretty, please!), la photographe canadienne Allison Morris a réalisé  une série d’ auto-portraits illustrant la beauté de la femme d’une manière absurde.

Avec une queue de cheval couvrant son visage ou des pinces à linge épinglées sur sa peau, Morris se photographie dans un environnement dynamique et éclatant avec une touche satirique. Selon la photographe, le but était de montrer « l’idée absurde de la femelle idéale », dans le prolongement d’un thème clé en cours d’exécution tout au long de sa pratique.

Dans une déclaration sur son projet, Morris explique : « Cette série d’autoportraits photographiques entend questionner la nature bizarre et absurde des objets « féminins » et des traditions – des coiffures à la modification du corps – dont le but est de façonner et de modifier la forme féminine authentique, et de maintenir une prise illusoire sur une jeunesse éphémère « .

Allison Morris

 

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (1)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (2)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (3)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (4)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (5)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (6)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (7)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (8)

 

La Notion absurde de l'Idéal féminin (9)

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Une autre Série de Sculptures troublantes de Alessandro Boezio



Article suivant »

Les Super-Héros au Service des Enfants malades en Albanie





TOP
14 Partages
Partagez5
Tweetez
+1
Enregistrer9
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!