Quand on regarde ces images désaturées de la Forêt de Bohême tchèque on ne s’imagine pas que l’artiste qui les a capturées, le photographe de Cologne Kilian Schönberger, est daltonien. On ne peut pas s’empêcher de se demander si cette condition conduit à une plus grande appréciation de la lumière et est un atout pour la composition de ces paysages de brouillard imbibés de  mystères.




 Kilian Schönberger

 

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (1)

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (2)

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (3)

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (4)

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (5)

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (6)

 

Kilian Schoenberger foret de boheme (7)

 

 

 

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer