0
0






La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d’un Siècle








 

La Cité Interdite est un palais impérial décoré qui abritait les empereurs chinois pendant toute la dynastie Ming jusqu’à la fin de la dynastie Qing; c’est un magnifique exemple de l’architecture et de l’art chinois qui attire des millions de visiteurs de partout dans le monde chaque année. Pourtant, ce que beaucoup de touristes ne savent pas c’est qu’il existe un jardin secret qui se trouve dans les murs de la ville, celui qui a été maintenu fermé depuis le dernier empereur en 1924. Pour la première fois en près d’un siècle, le Jardin Qianlong est prêt à ouvrir au public.

Le projet de conservation du Jardin Qianlong est un projet collaboratif de restauration entre le Musée du Palais, qui gère la Cité Interdite et le World Monuments Fund (WMF) .Le jardin lui-même fut construit par le quatrième empereur de la dynastie Qing dans le cadre de sa retraite. Comme l’une des personnes les plus riches du monde de l’époque, il a établi un édit pour s’assurer que rien ne serait changé après sa mort, et ainsi, la majorité du jardin reste intact, encore maintenant. Les marqueteries de bambou , les peintures sur soie, les sculptures de jade et de l’art du verre du 18ème siècle ornent les structures disséminées dans les cours du jardin de Qianlong, et tandis que quelques exemples de l’art de cette période existe dans les musées, des ensembles complets et des intérieurs en bon état à cette échelle sont très rares.

Les efforts de conservation de ce jardin ont été complétés par étapes – en 2008, la première grande phase a été achevée sur le Juanqinzhai. La restauration récente sur le Fuwangge (Le pavillon du Tableau Magnifique) est terminée, et maintenant l’accent est mis sur le Zhuxiangguan (Palais des bambous parfumés) et le Yucuixuan (Salle des Ondes de Jade). Un grand défi dans les efforts de restauration en cours repose sur le fait que chaque bâtiment dans le jardin a une conception artistique distincte, donc la recherche technique minutieuse est nécessaire pour assurer l’exactitude et la fidélité de cette restauration.

« Beaucoup de discussions ont été nécessaires pour savoir comment cet endroit a été construit, » explique le conseiller principal de WMF Henry Ng  «Maintenant la vie est lentement de retour, mais au lieu d’être une oasis privée, le jardin Qianlong sera une ressource publique pour découvrir la perte de l’artisanat du 18ème siècle en Chine. « le jardin devrait ouvrir au public en 2020.

World Monuments Fund

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (1)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (3)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (4)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (5)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (6)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (7)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (8)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (9)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (10)

 

La Cité Interdite de Chine ouvrira ses Portes pour la première Fois depuis près d'un Siècle (11)

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Des Victimes de la Catastrophe nucléaire de Fukushima retournent dans leurs Maisons abandonnées



Article suivant »

Peintures hyperréalistes qui célèbrent la Beauté des Formes féminines





TOP
105 Partages
Partagez13
Tweetez4
+1
Épinglez88
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!