2
1






La Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi








 

L’artiste digital Stefano Bonazzi est fasciné par les royaumes surnaturel fantasy où les rêves intenses et les cauchemars prennent possession de l’esprit. Dans sa série récente « Ciel Blanc », les sentiments de légèreté sont au centre d’une réalité sans contrainte, ainsi que l’emprisonnement imaginé. Ensemble, ils évoquent des instants d’isolement silencieux fondus avec des visuels magnifiquement étranges qui suscitent notre curiosité.

Bonazzi vit et travaille dans la petite ville de Ferrare, en Italie, et il est photographe et graphiste autodidacte. Pendant son temps libre, il crée des manipulations de photo comme celles de sa série « Ciel Blanc », intégrant les aspects de l’art contemporain et du design minimaliste. Ici, les personnages archétypiques sont placés dans une immense contemplation, avec des paysages dramatiques et extrêmes parlant pour ces sujets masqués. Chaque image est conçue comme « une sorte de limbe, les gens sont désorientés, et souvent aveugles, peut-être à la recherche de paix », dans un endroit froid et blanc entre le rêve et la réalité. « 

Tout au long de son protfolio, Bonazzi préfère explorer le côté moins idéalisé de la vie. «La beauté, dit-il, est dans les imperfections, dans la diversité et les caractéristiques individuelles de chacun. Je ne peux pas supporter la beauté des magazines de mode brillants ou des environnements commerciaux. Souvent, je commence par les images et je les « distorsionne » et les transforme en quelque chose de nouveau, qui parfois peut aussi déranger ou effrayer. La beauté est un facteur subjectif et ne peut être évaluée avec une règle universelle.

Stefano Bonazzi

 

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (1)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (2)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (3)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (4)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (5)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (6)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (7)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (8)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (9)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (10)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (11)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (12)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (13)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (14)

 

la Beauté étrange du Ciel blanc de Stefano Bonazzi (15)

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

La Beauté des Femmes et des Filles capturées dans des Peintures à l’Huile éthérées



Article suivant »

Les Aquarelles érotiques de Tina Maria Elena





TOP
18 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Épinglez15
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!