0
0






Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour









 

Amanda McCavour, une artiste de Toronto, utilise un fil et une machine à coudre pour concevoir des installations sculpturales qui dansent entre deux et trois dimensions.

 

McCavour coud sur un tissu spécial qui se dissout dans l’eau pour créer les surfaces de fil. Grâce à des rendus d’objets comme des canapés, des tables de cuisine et des sacs à dos, ainsi que des bras et des mains, elle explore les connexions entre le quotidien et les fibres du corps. Dans une déclaration, McCavor déclare qu’elle s’intéresse «à la vulnérabilité supposée du fil, à sa capacité à se défaire et à sa force lorsqu’il est cousu».

McCavour détient un MFA de la Tyler School of Art de Philadelphie. Actuellement, son installation Floating Garden est exposée au Cornell Art Museum en Floride dans le cadre de l’exposition Flora, qui débute aujourd’hui, le 30 mars, et sera visible jusqu’au 9 septembre 2018.

Vous pouvez voir plus de travaux de McCavour sur sa page Facebook et Instagram.

Amanda McCavour

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (1)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (2)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (3)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (4)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (5)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (6)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (7)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (8)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (9)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (10)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (11)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (12)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavour (13)

 

 

Les Installations sculpturales cousues de Amanda McCavourClick to Tweet

 





Envie de Shopping ?

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Un Avant-Goût du deuxième Festival Street Art annuel de Nuart Aberdeen



Article suivant »

La Vie quotidienne palpitante d’une Table de Ping-Pong en Allemagne












TOP