Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa - Chambre237
0
0






Les Images obsédantes du Côté Underground de l’Europe de l’Est postsoviétique de Petr Barabakaa









 

Peu importe le pays où vous allez, sous toutes les couleurs et les lumières scintillantes on peut toujours trouver la crudité brute du quotidien. C’est ce que la plupart des photographes de rue se targuent de faire – rechercher et documenter l’humeur changeante que la plupart des touristes ou même des habitants locaux ont tendance à nier.

 

Le côté underground que Petr Barabakaa, photographe et patineur russe, capture dans ses images est plutôt brutal et agressif. Cette intrépidité semble être le reflet de l’attitude de Barabakaa vis-à-vis de la photographie. Il compare celle-ci au patinage. « Quand vous patinez vous êtes dans la rue. Vous parlez une langue commune avec la ville. À certains égards, le patinage efface la peur d’interagir avec la vie. Les patineurs sont impudents et confiants. La plupart du temps, vous avez également besoin de ces qualités pour la photographie de rue. « 

Les images ci-dessous sont plutôt sombres, réalistes et sans concessions, interrogeant les spectateurs, les menaçant presque, et c’est, apparemment, exactement ce que Barabakaa recherche à faire. Il affirme que dans les années 90 la situation dans les rues était pire, mais c’était « parfait » pour ce type de photographie. Cette déclaration fait croire que le but de ces séries n’est pas d’informer le public sur les injustices, c’est juste une façon de montrer jusqu’où on peut aller pour être provocateur.

Petr Barabakaa

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (1)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (2)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (3)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (4)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (5)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (6)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (7)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (8)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (9)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (10)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (11)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (12)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (13)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (14)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (15)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (16)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (17)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (18)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (19)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (20)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (21)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (22)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr Barabakaa (23)

 

 

Les Images obsédantes du Côté Underground de l'Europe de l'Est postsoviétique de Petr BarabakaaClick to Tweet

 





Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !





Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Objets surréalistes de Nancy Fouts



Article suivant »

Le Dessert pictural évolutif de Nagotoya












TOP
35 Partages
Partagez2
Tweetez
+1
Enregistrer33
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!