Environnements post-apocalyptiques miniatures - Chambre237
0
0






Environnements post-apocalyptiques miniatures









 

Lori Nix et Kathleen Gerber produisent en collaboration des dioramas détaillées prises dans les affres du chaos naturel ou artificiel. Depuis 2005, ils ont créé une série intitulée « The City », qui imagine les intérieurs post-apocalyptiques des boutiques de violons abandonnées, des centres commerciaux et des musées d’histoire naturelle. « Empire », une suite de scènes miniatures, accompagne cette série en regardant le même futur imaginé d’un point de vue extérieur.

 

Les nouvelles scènes de Nix et Gerber s’éloignent de l’accent mis sur les intérieurs endommagés par l’eau et rouillés pour explorer de vastes environnements extérieurs dépourvus de civilisation depuis peu. Les échafaudages et les ponts s’écroulent lorsque les plantes commencent à se frayer un chemin à travers les fissures de ciment, des indices subtils que la nature a commencé à réclamer sa terre.

« L’ Empire présente un monde transformé par l’incertitude climatique et un ordre social mouvant qui trébuche vers un nouveau type de frontière », expliquent les deux artistes dans un communiqué. « Ces lieux sont étrangement beaux mais aussi troublants dans leur silence. Il y a longtemps, l’homme est entré dans le paysage et a forcé la nature à sa volonté. Autrefois grandiose et emblématique de la force et de la prospérité, ces paysages semblent maintenant abusés et en déclin, et on ne sait pas comment ils continueront à évoluer. « 

Chaque modèle exige une main-d’œuvre nombreuse et peut prendre jusqu’à 7 mois pour la production, ce qui signifie souvent que Nix et Gerber ne finissent que deux photographies par an. Les dioramas fabriqués à la main sont composés de carton, de mousse et de colles impermanentes qui sont déconstruites et recyclées après chaque tournage.

« J’ai peur de ce que l’avenir nous réserve si nous ne changeons pas notre façon de faire face au climat, mais je suis aussi fasciné par ce qu’un monde en évolution peut apporter », a déclaré Nix. « Je pense que cela fait partie de la raison pour laquelle nous faisons le travail que nous faisons, pour essayer de concilier ces différentes attitudes. »

Le duo exposera des images d’Empire lors de leur prochain spectacle à la galerie Catherine Edelman à Chicago du 2 mars au 28 avril. Vous pouvez voir plus de leurs scènes miniatures de The City et de l’ Empire sur leur comptes Instagram et Facebook.

Lori Nix et Kathleen Gerber

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (1)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (2)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (3)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (4)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (5)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (6)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (7)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniatures (8)

 

 

Environnements post-apocalyptiques miniaturesClick to Tweet

 





Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !





Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Un unique Livre perturbe la Fondation d’un Mur de Briques



Article suivant »

Les Peintures murales minimalistes de la Flore et de la Faune indigène par Amok












TOP