Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher









 

Travaillant souvent à une échelle imposante, les sculptures gonflables de l’artiste canadien Max Streicher sont des études de forme, d’espace et de mouvement, car chaque intérieur rempli d’air donne vie à la matière.

 

À l’aide de spinnakers en nylon et de vinyle recyclé (avec des ventilateurs électriques), Streicher fabrique des géants figuratifs qui se profilent à la fois dans les paysages urbains et les intérieurs ouverts. Il travaille sous cette forme depuis 1989.

«En règle générale, les jeux gonflables sont l’expression d’un optimisme naïf», déclare Streicher. «Dans un contexte artistique, ils signalent la culture populaire, l’anti-art et l’ironie. Je joue avec et contre ces attentes. Le mouvement de l’air dans mes formes rappelle notre propre sensation de souffle – essoufflement, retenue du souffle, etc. Mon travail existe dans les moments de kinesthésie, lorsque le mouvement de l’air dans une forme fait bouger quelque chose dans l’être physique du spectateur. Cette réponse va au-delà de l’action évidente du gonflement et de la forte occupation de l’espace. Ce qui me semble encore plus émouvant, c’est la reconnaissance de la déflation, de la contraction, de la vulnérabilité, du silence et de la mort. »

Max Streicher

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (1)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (2)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (3)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (4)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (5)

krsnaamehta

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (6)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (7)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (8)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (9)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max Streicher (10)

 

 

Les énormes Sculptures gonflables de Max StreicherClick to Tweet

 





Envie de Shopping ?

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Collages psychédéliques de Sara Shakeel



Article suivant »

L’Amour des Livres selon Elizabeth Sagan












TOP