L’œuvre textile de Sabine Feliciano pourrait rappeler un cours de biologie passé, car ses «dissections» d’animaux jouent avec les possibilités vibrantes et texturales de la forme.

 




Son « Monde Textile Sauvage » nous emmène à l’intérieur de différentes créatures du monde naturel. Chaque création évoque le côté traditionnellement horrible et ajoute quelque chose de nouveau, et même de léger, à ces explorations.

«Coudre est une nécessité. je n’arrête que lorsque j’ai terminé. » explique Sabine Feliciano sur son site. « La future pièce reste la plus envoûtante. Je stocke, j’accumule matières recyclées, tissus usés brodés, de plus en plus issus de ma penderie. Dessiner à l’aiguille me fascine. Cousu, assemblé, mixé, le textile reste un lien étroit entre mémoire et émotion, dehors et dedans. » (hifructose)

Sabine Feliciano

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (1)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (2)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (3)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (4)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (5)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (6)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (7)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (8)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine Feliciano (9)

 

 

Les Dissections textiles de Sabine FelicianoClick to Tweet

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

667 Partages
Partagez3
Tweetez1
Enregistrer663