La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux









 

Travailler en Antarctique peut devenir difficile – il fait froid, sec et le temps fait mal au visage. C’est la raison pour laquelle Cyprien Verseux, astrobiologiste et glaciologue actuellement en poste sur ce site, a imaginé un moyen novateur de rendre la vie de ce lieu reculé plus intéressante.

 

Cyprien et 12 autres personnes se trouvent actuellement dans la station Concordia, la base scientifique la plus éloignée du monde. « Neuf mois par an, pendant l’hiver, on ne peut ni y aller ni en partir », a déclaré l’astrobiologiste. «Il s’agit de la zone la plus froide de la planète, avec des températures pouvant atteindre -80 ° C en hiver.»

«Nous avons revu le soleil en août après 3 mois sans qu’il ne dépasse l’horizon. L’air est extrêmement sec et pauvre en oxygène. Nous manquions d’aliments frais au début de l’hiver (nous n’avons pas de stock à partir de début février jusque début novembre), nous mangeons donc principalement des aliments congelés. Nous sommes actuellement 13 personnes. Des techniciens, des scientifiques, un cuisinier et un médecin.  En dépit d’être dans un désert inhospitalier, Concordia est très attrayant pour les chercheurs de différents domaines tels que l’astronomie et la physiologie humaine. Nous l’utilisons pour étudier l’adaptation humaine à ce qui ressemble beaucoup aux conditions futures d’une base lunaire ou martienne »»

Mais malgré ces conditions extrêmes, cette base isolée attire des chercheurs de nombreux domaines différents. Vous pouvez en savoir plus sur les expériences du scientifique sur son blog.

À Concordia, les scientifiques effectuent des recherches sur les changements climatiques – comment le climat a évolué dans le passé et à quoi nous pouvons nous attendre à l’avenir. «C’est grâce au projet EPICA mené ici que nous savons que les niveaux de gaz à effet de serre, en particulier le dioxyde de carbone et le méthane, n’ont jamais été aussi élevés depuis au moins 800 000 ans», déclare Cyprien.

Pour s’éloigner de la monotonie de ce désert enneigé, il a pensé à une façon créative et amusante de combattre l’ennui : il a commencé à «cuisiner» à l’extérieur par temps froid. Des pâtes congelées aux œufs glacés, Vous ne verrez pas de plats «cuits» comme celui-ci ailleurs dans le monde.

Découvrez la «cuisine» créative de Cyprien dans la galerie ci-dessous !

Cyprien Verseux

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (1)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (2)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (3)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (4)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (5)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (6)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (7)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (8)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (9)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (10)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (11)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien Verseux (12)

 

 

La Cuisine en Antarctique à -70°C selon Cyprien VerseuxClick to Tweet

 





Envie de Shopping ?

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Nanocoptères tels que les GridDrones pourraient être l’avenir des Smartphones



Article suivant »

Un Poing de Fleurs délivre un Message d’Unité dans les Rues de Santarcangelo












TOP