Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour - Chambre237
0
0






Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s’excuser pour leur Amour









 

Les Russes sont considérés comme faisant partie des sociétés chrétiennes les plus hostiles envers les communautés LGBTQ, mais cela n’empêche pas leur peuple de s’aimer les uns les autres, peu importe qui ils sont. Les couples et les amis capturés par la photographe Anna Milokumova, ont partagé de façon intime leur relation pour montrer que leur amour n’est pas différent de celui des hétérosexuels.

 

Les images sont simples, dépeignant les couples dans leurs moments intimes. En raison des lois contre la « propagande homosexuelle » et de la discrimination publique dans le pays, certains des sujets ont refusé de montrer leur visage dans les images, mais ils ont accepté de partager certains des petits détails de leur vie quotidienne. Leurs goûts révélés, leurs buts dans la vie et leurs raisons d’être ensemble sont présentés comme des preuves de leurs relations « normales ».

Avec une proportion stupéfiante de 85% de la population déclarant être contre le mariage homosexuel (en 2013), les homosexuels sont constamment contraints de faire face à une menace réelle de violence – la menace par exemple de se retrouver entre les mains de l’un des alliés de Poutine et de ses camps de concentration : par exemple en Tchétchénie, des gangs homophobes violents ciblent les jeunes au moyen des applications de rencontres, ou encore la police russe qui les oppresse.

Pourtant, comme c’est la tradition chez les membres de la communauté LGBTQ partout dans le monde, ils résistent. Ouvertement et publiquement tels que les activistes, mais aussi en privé – oser être heureux et prospérer dans une société si désireuse de les voir échouer. En Russie, l’existence est résistance.

La photographe Anna Milokumova a commencé à documenter la communauté gay russe à l’âge de 19 ans, à travers l’homme qui allait devenir son meilleur ami. Issu d’une famille russe stricte et religieuse, Anna se souvient n’avoir jamais rencontré une personne ouvertement gay avant lui – mais cette amitié lui a ouvert les yeux sur une toute nouvelle perspective sur le monde.

Elle a ensuite décidé de tourner cette série d’images. Intitulée We Are Together , elle offre un aperçu de la vie quotidienne de certains couples LGBTQ qui vivent ensemble et qui s’aiment, malgré l’environnement hostile dans lequel ils se trouvent.

Avec la loi fédérale russe contre la «dissémination de la propagande homosexuelle» pour «protéger les enfants», et la persécution encore répandue, beaucoup de sujets d’Anna ont choisi de ne pas montrer leur visage pour leur propre sécurité.

Cependant, chacun des couples était plus qu’heureux de partager leurs sentiments l’un pour l’autre – l’amour et le respect mutuel avant tout.

Milokumova a lancé ce projet appelé « We Are Together » afin de se débarrasser de ses propres préjugés contre les personnes ayant des orientations sexuelles non traditionnelles et d’aider la communauté LGBTQ russe à acquérir plus de visibilité à travers le monde.

Anna Milokumova

 

 

Polina et Lada

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (1)

Dans leur relation qui dure depuis plus d’un an, ils valorisent tous deux l’amour pour la vie, l’équilibre, l’amour mutuel et la tendresse. Ensemble, elles aiment voyager, se promener et manger de la nourriture savoureuse

 

 

Maksim et Zhenya

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (2)

Ensemble depuis plus de 3 ans, le couple aime regarder des films et se promener pendant leur temps libre. Dans leur relation, ils valorisent l’acceptation et le pardon.

 

 

Kirill et Igor

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (3)

Partager leurs expériences quotidiennes, lire des livres à haute voix et en discuter font partie de leurs passe-temps favoris. L’acceptation, le soutien, la foi en l’autre et la réflexion constante sont ce qui a fait durer leur relation pendant 6 ans.

 

 

Alexander et Evgeniy

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (4)

Le couple, qui aime voyager, regarder des films et faire du roller, dure depuis 3 ans. Dans leur relation, ils apprécient la compréhension mutuelle et le respect.

 

 

Pollina et Tasya

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (5)

Au cours des cinq dernières années qu’elles ont passées ensemble, elles sont devenues une famille qu’elles ont bâtie sur le respect mutuel, le soutien et l’intérêt mutuel. Elles vivent, travaillent, étudient et font des plans pour l’avenir ensemble.

 

 

Yana et Svetlana

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (6)

Yana et Svetlana sont ensemble depuis plus de 6 ans. Elles ont basé leur relation sur le soutien mutuel, la compréhension et le sexe. Elles s’intéressent à la spiritualité et elles passent donc beaucoup de temps à lire ensemble et à assister à divers ateliers de développement personnel.

 

 

Zhenia et Roman

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (7)

Leur relation affective basée sur la passion et l’attachement a duré plusieurs mois. Ils ont aimé rendre visite à leurs amis et faire des promenades ensemble.

 

 

Dante et Maksim

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur Amour (8)

Dante et Maksim étaient des amis proches depuis plus d’un an. Et tandis qu’ils ont des points de vue similaires sur la vie et la politique, toutes les amitiés ne sont pas destinées à durer.

 

 

Les Couples LGBTQ russes opprimés refusent de s'excuser pour leur AmourClick to Tweet

 





Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !





Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les Illustrations et les Peintures murales troublantes de Nemo’s



Article suivant »

Des Athlètes du Monde entier se dénudent pour une bonne Cause












TOP
24 Partages
Partagez12
Tweetez2
+1
Enregistrer10