Véritable maître de l’art moderne, Piet Mondrian était un preneur de risques dont les choix audacieux et intrépides lui ont permis de devenir l’un des artistes les plus reconnus du XXe siècle.

 




Ses peintures abstraites en rouge, jaune et bleu reposent sur les lignes et la géométrie et sont loin de la scène artistique hollandaise conservatrice dans laquelle il a grandi. Alors, qu’est-ce qui a poussé Mondrian à dépasser les frontières et à bouleverser le monde de l’art?

Piet Mondrian

 

 

Comment Mondrian a conquis le Monde de l'Art avec seulement trois Couleurs (1)

Composition II en rouge, bleu et jaune” de Piet Mondrian, 1930. (Photo: domaine public via Wikipedia)

 

 

Qui était Piet Mondrian?

Né en 1872, Mondrian a vécu d’incroyables progrès technologiques à l’aube de deux guerres mondiales. Curieux et brillant, il n’avait pas peur de sortir de sa zone de confort. Beaucoup de gens qui ne connaissent que ses dernières œuvres abstraites sont surpris de savoir que les origines de Mondrian se situent dans l’art classique et réaliste. Comme tout bon artiste hollandais de l’époque, il peint souvent des paysages. Mais même ici, il a donné au format traditionnel sa propre signature.

Benno Tempel, directeur du Gemeentemuseum, souligne que Mondrian n’a pas suivi les règles d’une ligne d’horizon basse et d’un ciel dominant qui étaient la norme depuis le XVIIème siècle. Au lieu de cela, il a découpé hardiment la toile à sa guise, remplissant souvent le tableau en entier et ne laissant qu’un petit éclat de ciel. C’est cette volonté de jouer avec les règles qui le servira beaucoup plus tard dans sa carrière.

 

 

Comment Mondrian a conquis le Monde de l'Art avec seulement trois Couleurs (2)

«Bois avec hêtres» de Piet Mondrian, 1899. (Photo: domaine public via Wikiart)

 

 

Sa tendance à dépasser les règles établies, couplée à sa volonté d’être dans l’action, a contribué au succès de sa carrière. Par exemple, Mondrian était parfaitement conscient du fait que le centre du monde de l’art s’était déplacé à Paris au début du 20ème siècle. Des penseurs audacieux, comme Pablo Picasso et Georges Braque, étaient déjà là pour jeter les bases du cubisme et Mondrian voulait en faire partie. Leur influence apparaît dans son travail, qui évolue de plus en plus vers l’abstraction.

 

 

Le passage de Mondrian à l’art abstrait

Lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, Mondrian était en visite aux Pays-Bas et a été contraint d’attendre la fin de la guerre dans son pays d’origine. Mais son retour n’a pas ralenti son esprit novateur. Il a élu domicile dans une résidence d’artistes située dans le nord de la Hollande, où il a rencontré ses collègues libres-penseurs Bart van der Leck et Theo van Doesburg. Van der Leck n’utilisait que des couleurs primaires dans son travail, ce qui eut un impact immédiat sur Mondrian. Avec van Doesburg, il a lancé De Stijl (Le Style) , une publication dans laquelle il a pu décrire sa nouvelle philosophie de l’art, qu’il a appelée néoplasticisme.

Mondrian a décrit sa philosophie de la manière suivante : «Cette nouvelle idée plastique va ignorer les particularités de l’apparence… elle doit au contraire trouver son expression dans l’abstraction de la forme et de la couleur, c’est-à-dire dans la ligne droite et la couleur primaire clairement définies.»

 

 

Comment Mondrian a conquis le Monde de l'Art avec seulement trois Couleurs (3)

Tableau I” de Piet Mondrian, 1921. (Photo: Domaine Public via Wikipedia)

 

 

À partir de ce moment, Mondrian est absorbé par son travail, établissant des lignes et des combinaisons de couleurs avec le plus grand soin. Ce qui peut sembler aléatoire à l’œil non averti était en réalité l’aboutissement d’années de formation. Mondrian a utilisé les mêmes règles de composition de ses premiers paysages et de ses natures mortes pour équilibrer ces œuvres abstraites révolutionnaires, ce qui les rend si esthétiques.

En fait, les paysages et la nature n’étaient jamais loin de l’esprit de Mondrian. Bien au contraire, ils ont profondément influencé ses peintures abstraites. Sa lettre au peintre et critique d’art néerlandais HP Bremmer en 1914 résume ses réflexions : «Je construis des lignes et des combinaisons de couleurs sur une surface plane afin d’exprimer la beauté en général avec la plus grande conscience. La nature (ou ce que je vois) m’inspire, me met, comme tout peintre, dans un état d’émotion qui me donne envie de faire quelque chose, mais je veux me rapprocher le plus possible de la vérité et faire abstraction de tout. Ceci, jusqu’à ce que j’atteigne le fondement (encore juste un fondement externe!) des choses… »

 

 

Comment Mondrian a conquis le Monde de l'Art avec seulement trois Couleurs (4)

Broadway Boogie-Woogie” de Piet Mondrian, 1942. (Photo: Domaine Public via Wikipedia)

 

 

Au fil de son voyage artistique, les lignes noires de ses premières œuvres abstraites commencent à se dissiper et à se fondre dans les formes. Ses dernières peintures, Broadway Boogie-Woogie et Victory Boogie Woogie , ont été influencées par le jazz américain et les néons de Manhattan. Dans les deux cas, les lignes noires disparaissent et les blocs de couleur brillants se confondent pour créer les lignes traversantes de la composition.

 

Héritage

Bien après sa mort en 1944, Mondrian continua d’influencer les artistes par différents moyens. Dans les années 1960, la collection de robes Mondrian d’Yves Saint Laurent rencontre un vif succès, notamment en couverture de la célèbre revue Vogue.

Son influence durable dans l’univers de la mode se poursuit sur les scènes du monde entier, où le choix restreint des couleurs trouve souvent ses racines dans son travail.

Mais sa portée atteint aussi l’architecture. Le conseil municipal de La Haye est décoré de blocs de couleurs primaires de style Mondrian, et des maisons du monde entier lui rendent un hommage fantaisiste. Il existe même des gâteaux Mondrian pour ravir vos yeux et vos papilles !

 

 

Comment Mondrian a conquis le Monde de l'Art avec seulement trois Couleurs (5)

Modèles portant la collection Mondrian d’Yves Saint Laurent dans le musée municipal de La Haye, 1966. (Photo: Eric Koch / Anefo [ CC BY-SA 3.0 ], via Wikimedia Commons)

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus vous pouvez retrouver les ouvrages consacrés à Piet Mondrian.

 

 

Comment Mondrian a conquis le Monde de l'Art avec seulement trois CouleursClick to Tweet

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

137 Partages
Partagez30
Tweetez2
Enregistrer105