Comment la Beauté naturelle de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles









 

La sculpture hellénistique est l’une des pratiques les plus prisées de l’histoire de l’art. Célébré pour son naturalisme sans précédent, ce mouvement a introduit une approche sculpturale habile que les artistes imiteront pour les siècles à venir.

 

Aujourd’hui, les antiquités hellénistiques figurent parmi les plus grandes collections du monde, avec des œuvres de renommée mondiale telles que La Victoire de Samothrace. Bien que vous connaissiez peut-être ces impressionnantes sculptures en marbre , vous ne connaissez peut-être pas vraiment le mouvement même qu’elles ont façonné.

 

 

Comment la Beauté artistique de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles (1)

 

Londres, Royaume-Uni – 23 septembre 2016: British Museum. Vénus de Lely, Aphrodite surprise alors qu’elle se baigne. Marbre, copie romaine du IIe siècle av. J.-C. d’après un original hellénistique.  / De FenlioQ Shutterstock

 

 

À quoi correspond la période hellénistique ?

La période hellénistique était une époque dans la Grèce antique qui a duré de l’an 323 à 31 AVJC. Au cours de cette période, les sculpteurs ont poursuivi et perfectionné le naturalisme, un intérêt artistique que les artistes grecs avaient développé au cours des siècles.

 

 

Comment la Beauté artistique de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles (2)

 

«La victoire de Samothrace», 190 avant notre ère Paris, musée du Louvre. Gros plan de la victoire de Samothrace – Nike de Samothrace: sculpture en marbre représentant la déesse grecque de la victoire, ressemblant à une femme ailée, exposée à la salle Denon du Louvre. Février 2018 – ( photos de Jackbolla / Shutterstock)

 

 

La fascination pour la sculpture naturaliste remonte à la période archaïque de la Grèce antique qui a duré du 8ème siècle jusqu’à l’an 500 avant notre ère. Bien que les sculptures réalisées au cours de cette période soient plus réalistes que celles qui les ont précédées, leurs poses sont raides et leurs expressions stoïques. De même, les sculpteurs archaïques représentaient généralement deux types de sujets : «les kouros masculins , ou jeunes nus debout, et les femmes kores , ou jeunes filles debout drapées» (Wikipedia).

Cette pratique a toutefois évolué à partir de l’an 500 avant notre ère lorsque la période classique est apparue. Avec une attention accrue aux détails et une perception idéalisée de l’anatomie humaine, les sculpteurs classiques s’efforçaient d’obtenir la perfection dans leur travail. En conséquence, ils se sont détournés des figures kouros et kore pour se consacré à une représentation diversifiée et divine des personnages issus de la mythologie.

Cette approche a connu son apogée en l’an 323 avant notre ère. A cette époque, les sculpteurs ont adapté les techniques classiques pour rendre des figures réalistes. Cette tendance a duré près de 200 ans et a culminé dans ce qu’on appelle maintenant la période hellénistique.

 

 

Caractéristiques classiques

Afin de réaliser cette esthétique réaliste, les sculpteurs hellénistiques ont habilement intégré trois caractéristiques dans leur travail : le mouvement expressif, l’anatomie réaliste et les détails ornementaux.

 

Le mouvement expressif

Afin de rendre leurs sculptures aussi humaines que possible, les sculpteurs ont utilisé des silhouettes dynamiques et des formes sinueuses pour suggérer le mouvement. Cet accent mis sur le mouvement expressif et exagéré est particulièrement manifeste dans Le groupe du Laocoon, l’ un des chefs-d’œuvre les plus célèbres de cette période.

 

 

Comment la Beauté artistique de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles (3)

 

«Le groupe du Laocoon», premier siècle avant notre ère. Musée Pio-Clementino, Vatican ( photos de Enrique Moya / Shutterstock)

 

 

Inspirée d’une épopée grecque, la statue du groupe du Laocoon représente trois personnages : un prêtre de Troie, Laocoon, et ses deux fils, Antiphantes et Thymbraeu, qui tentent désespérément de s’échapper d’une paire de serpents enroulés. Tandis qu’ils tournent et se retournent de façon dramatique, ils semblent s’enchevêtrer encore davantage, pour aboutir à la scène tourbillonnante et mouvementée qui illustre parfaitement l’intérêt hellénistique pour le mouvement.

 

 

L’Anatomie réaliste

Cette préoccupation du mouvement a également influencé l’attention hellénistique sur l’anatomie. Rompant avec «les postures universelles, sans émotion et souvent rigides de la période archaïque» ( Google Arts & Culture ) et s’appuyant sur des modèles classiques, des artistes hellénistiques ont réalisé des sculptures inspirées de véritables postures humaines. Plutôt que de poser dans des positions irréalistes, des personnages comme la Vénus de Milo ont été représentés de façon asymétrique. Connue sous le nom de contrapposto («contre-poids»), cette posture implique un mouvement basé sur l’utilisation d’une distribution de poids réaliste et d’un corps en forme de S.

 

 

Comment la Beauté artistique de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles (4)

 

Alexandre d’Antioche, « Vénus de Milo », 101 av. J.-C. Paris – 3 mai 2013. Musée du Louvre, Paris, France. (Photos de Tutti Frutti / Shutterstock)

 

 

En plus des poses naturelles, les artistes hellénistiques ont cherché à reproduire le corps de vrais humains. Cela est évident dans les sculptures non idéalisées des dieux qui prévalaient pendant cette période, mais cela se manifeste également sous la forme de statues de gens ordinaires. L’un des résultats immédiats du nouveau milieu artistique hellénistique international a été l’élargissement de la gamme de sujets peu documentés dans l’art grec précédent. Il existe des représentations de sujets non orthodoxes, tels que le grotesque et plus conventionnels, tels que les enfants et les personnes âgées. 

 

 

Comment la Beauté artistique de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles (5)

 

Boéthos de Chalcédoine, «Enfant à l’oie», 2ème siècle avant notre ère, Paris, France , 14 février 2014 (Photo de time4studio / Shutterstock)

 

 

Détails ornementaux

Une dernière caractéristique de la sculpture hellénistique est une attention particulière portée aux détails. En plus des caractéristiques anatomiques réalistes, la draperie devient un élément sculptural qui s’est révélé particulièrement populaire à cette époque.

 

 

Comment la Beauté artistique de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des Siècles (6)

Détail de «La victoire de Samothrace», 190 avant notre ère ( photos de muratart / Shutterstock)

 

 

Les sculpteurs ont choisi de «tisser» leurs personnages pour trois raisons principales: accentuer le mouvement suggéré de la figure, souligner les contours de son anatomie réaliste et mettre en valeur leurs talents de sculpteur. Connue sous le nom de «draperie humide», cette technique est apparue à l’époque classique et a été adoptée et adaptée par les artistes hellénistiques.

 

 

Héritage de la sculpture hellénistique

Au cours des siècles, la sculpture hellénistique est restée l’un des genres les plus influents de la pratique sculpturale. Tout au long de la Renaissance, son accent sur l’anatomie a été imité par des artistes italiens comme Michel-Ange; pendant le mouvement baroque, Bernini s’est inspiré de son mouvement dynamique; et au XIXe siècle, Giovanni Strazza a eu recours à la technique de la «draperie humide» pour créer l’incroyable Vierge Voilée.

Couvrant des mouvements, des genres et même des siècles, ces œuvres – parmi beaucoup d’autres – ont prouvé l’héritage durable de la sculpture hellénistique.

 

Vous pouvez retrouver les livres consacrés à la période hellénistique de la sculpture.

 

 

Comment la Beauté naturelle de la Sculpture hellénistique a captivé le Monde pendant des SièclesClick to Tweet

 





Envie de Shopping ?

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

12 Découvertes archéologiques cruciales en 2018 qui ont laissé les Historiens perplexes



Article suivant »

Des Visages songeurs parmi les pages des Sculptures de Livres en Bronze de Paola Grizi












TOP