2
0






Un Article proposé par 

Ça vous regarde de Do Benracassa









 

Le concept « Ça vous regarde » est inspiré du livre « 1984 » de George Orwell (publié en 1949 ! )

La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, d’une société de la surveillance, ainsi que de la réduction des libertés . Depuis les années 80 je décline le concept  »Ça vous regarde » sous toutes ses formes. Partout où je passe mon regard se POSE.. Rebaptisé au début des années 2010 par le terme  »Eyesbombing » c’est devenu une forme de Street Art.

 »Ça vous regarde » quoique ludique est une action artistique qui incite à se questionner sur une société toujours plus intrusive, souvent au cœur même de notre intimité ….

La vue semble être le sens le plus sollicité et le plus solliciteur… « ça vous regarde » est une manifestation dans ce……….. sens.

Le concept: Poser un regard ( au sens propre ) sur les choses. L’idée est simple, habiller des lieux uniquement avec des yeux de tailles différentes (aller jusqu’à plusieurs mètres de diamètre quand le budget le permet) posés sur le mobilier urbain, les bâtiments etc…) Imaginez que l’oeuvre d’art ce soit vous et que les objets vous regardent.

Cette manifestation consiste à s’approprier la ville en inondant les lieux d’yeux en matériaux légers posés à des endroits pertinents. « ça vous regarde  » est une démarche citoyenne puisqu’elle met l’homme au centre et s’adresse à tous, y compris aux très jeunes enfants par la simplicité d’accès qu’elle propose. Enfin cette manifestation entraîne un impact médiatique important par son originalité ludique et philosophique pour tous ceux qui voudront regarder plus loin.

 

La démarche

Mon objectif s’est construit en se faisant, au fil du temps et du travail que j’ai réalisé avec des enfants de tous âges. Le hasard a une grande importance dans mon travail, j’utilise les matériaux et les objets comme un poète utilise les mots. Les objets se retrouvent là où on ne les attend pas. Ils se retrouvent à notre place et se jouent de nous…Ils nous regardent… Détourner, transgresser, se positionner hors cadre, voilà des règles plastiques qui me conviennent . J’utilise le quotidien, en restant attentif et à l’affût de tout, à tout instant. J’ai beaucoup travailler avec de jeunes enfants, et j’ai constaté que le plus difficile a toujours été le temps de réalisation. Aussi j’ai essayé de lier rapidité d’exécution et pertinence plastique.

 

Il fallait faire émerger l’âme des objets… Aller à l’essentiel tout de suite ? 

C’est ainsi que l’idée de poser un regard sur les choses s’est imposée à moi. Poser un regard au sens propre. Coller des yeux de différentes tailles sur les choses, sans autre intervention que de « jeter un oeil ou deux. » Je me suis senti regardé et j’ai compris que les choses nous observaient. 

 

Le regard c’est le reflet de l’âme.

La seule certitude que nous ayons, hormis le doute, c’est celle que nos sens nous permettent d’appréhender. Mais quoi de plus trompeur que les sens quand ceux-ci sont déstabilisés et nous font découvrir une réalité différente que celle à laquelle ils nous ont habituée.

 

Objets inanimés avez-vous donc une âme ?…

« Ça vous regarde » est au centre de cette interrogation et questionne le monde qu’on ne perçoit plus.

« Ça vous regarde » pose un regard sur une cécité intellectuelle qui nous submerge et nous empêche d’aborder le réel d’une manière simple.

« Ça vous regarde » invente une perception différente de l’espace en inversant les rôles. Nous sommes regardés par les choses, elles se mettent à vivre et nous interpellent.

« Ça vous regarde » est un concept simple, ludique et accessible à tous.

« Ça vous regarde » est une démarche citoyenne qui remet l’individu au centre du processus créateur. 

Enfin, « Ça vous regarde« c’est l’autre. Le regard de l’autre c’est l’altérité et on se construit au travers de cet échange.

Do Benracassa

 

Deux villes ont répondu favorablement à ce concept pour une installation urbaine : Aix en Provence en 1999 et aujourd’hui Monaco jusqu’au 27 octobre. Un projet est en cours pour la Corse. Do Benracassa aimerait à présent réaliser des installations urbaines dans une grande ville francophone …

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (24)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (1)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (2)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (3)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (4)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (5)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (6)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (7)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (8)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (9)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (10)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (11)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (12)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (13)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (14)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (15)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (16)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (17)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (18)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (19)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (20)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (21)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (22)

 

Ça vous regarde de Do Benracassa (23)

 

 

Ça vous regarde de Do BenracassaClick to Tweet

 




 

 

Si vous avez des envies de Shopping sur ce Thème (ou d'autres...) :

 

 

 





Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !





Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

les Trois derniers Oeufs en Porcelaine de Limoges de Juliette Clovis



Article suivant »

Les Pyramides de Terre dans le Sud-Tyrol par Kilian Schönberger





TOP
74 Partages
Partagez14
Tweetez2
+1
Enregistrer58
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!