0
0






Bipalium kewense – Le ver à Tête de Marteau









 

Ce ver a une tête triangulaire plate en forme de marteau. Son nom latin est Bipalium Kewense et il appartient à la famille des Geoplanidae.

 

Il est hermaphrodite comme tous les bipalium, mais le bipalium Kewense n’est pas connu pour son mode de reproduction sexuée. Il se multiplie principalement par division fragmentaire asexuée même si on rapporte l’existence d’œufs. C’est un prédateur extraordinaire qui se nourrit de vers de terre, mais surtout la façon dont il attaque et se nourrit est très inquiétante si vous êtes une âme fragile.

Initialement d’origine indochinoise, le Bipalium Kewense a été découvert aux États-Unis il y a plus de 100 ans et France depuis une vingtaine d’années. Sa présence généralisée est le résultat des pratiques horticoles et de la dispersion des plantes en pot dans le commerce.

Les mâles Bipalium adultes peuvent mesurer 40 cm de longueur et 1,5 cm de largeur. Leurs couleurs varient de gris à marron. Ils possèdent deux bandes dorsales distinctives qui courent sur toute la longueur du corps. Une membrane de mucus collant sur le côté inférieur du corps sécrète une substance qui les aide à se mouvoir, un peu comme une limace.

La tête a généralement la forme d’une demi-lune ou d’une pointe de flèche. Il peut même y avoir des taches oculaires présentes mais le bipalium n’a pas de véritables yeux. Sa bouche est située à mi-corps (sur son côté inférieur ou ventral) et elle lui sert également d’anus.

Les bipaliums ne sont pas segmentés comme des vers de terre, mais ils se reproduisent par fragmentation à l’extrémité postérieure. La pointe s’attachera à quelque chose dans le sol, et le ver parent se retirera. Le fragment est capable de se déplacer immédiatement et développera une tête dans les 10 jours qui suivent.

La fragmentation est la principale forme de reproduction, mais ce ver plat pondra également dans un cocon. Au début, le cocon est rouge vif, mais dans les 24 heures il devient noir. Les œufs éclosent environ 21 jours plus tard (selon la température et les conditions d’humidité).

Maintenant les bonnes nouvelles. . . Ces créatures sont des prédateurs efficaces car ils mangent des limaces et de nombreux types de larves d’insectes nuisibles. L’idée d’avoir un produit efficace contre les limaces devrait être encourageante!

Mais maintenant, les pas-si-bonnes nouvelles. . . Bien que tout cela semble plutôt bénin, le bipalium n’est pas nécessairement sans défauts (du moins du point de vue d’un jardinier), mais Mère Nature n’opère pas dans une telle perspective en noir et blanc. Comme un ver de terre, il s’enfouit dans un sol humide, mais il peut montrer des habitudes épicuriennes bien plus sinistres. Bien qu’il mange des limaces et des larves d’insectes nuisibles, le Bipalium va aussi manger des vers de terre!

Il le fait en se couchant sur le ver de terre (le mucus collant retient le ver de terre au sol.) Il fait alors sortir son pharynx de sa bouche dans le ver de terre pour aspirer les fluides corporels de ce dernier.

Les bipaliums seraient cannibales lorsque les ressources alimentaires sont faibles. Cela peut aider à réduire la population.

Bien qu’ils ne présentent aucun danger pour les humains ou les plantes, les bipalium ont été considérés comme nuisibles, et ils sont connus pour décimer les populations de vers de terre dans les fermes et élevages.

 

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (2)

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (3)

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (4)

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (5)

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (6)

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (7)

 

Bipalium kewense - Le ver a Tete de Marteau (8)

 





Envie de Shopping ?

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Une Réponse

  1. Faure : Répondre

    Y a til un réseau d’alerte mis en place et quelles sont les conduites à tenir pour réduire l’impacte de ce ver sur nos chers vers de terre

Laisser un commentaire



« Article précédent

L’Art Floral du Verre Givré



Article suivant »

Tissue Animals – Stop Motion pour Nepia












TOP