La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz









 

Le peintre américain émergent Alex Selkowitz réalise des peintures à l’huile sur toile contemporaines représentant des scènes de banlieue de sa ville natale de Los Angeles, la capitale de la Californie ensoleillée.

 

Le travail de Selkowitz est éclairé par le contraste entre l’étalement urbain et les espaces verts de Los Angeles. Ses peintures incluent des paysages vacants devant et derrière une cour, des intérieurs de maison, des plages, ainsi que des escaliers et des chaises vides, chaque sujet capturant lumières et ombres.

Les œuvres de Selkowitz partagent des points communs distincts : elles se déroulent dans un cadre familier de banlieue, calme et silencieux, qui évoque un mystère subtil ou la solitude chez le spectateur. Les peintures sont en outre caractérisées par des éléments linéaires et des couleurs riches. Son processus consiste à prendre des clichés de son environnement, qu’il a d’abord dessinés sur papier. Selkowitz étudiera ensuite les croquis comme brouillons pour ses peintures, en fragmentant les scènes si nécessaire pour créer la composition parfaite.

«Le résultat est une image frappante, explique-t-il, négociant l’équilibre entre une rencontre physique et une mémoire fanée. Selkowitz attribue son inspiration au célèbre peintre Edward Hopper, qui est largement reconnu comme l’un des peintres réalistes les plus importants de l’Amérique du XXe siècle. Semblable à Hopper, Selkowitz peint sa propre interprétation des paysages vides, choisissant d’imprégner ses toiles d’une disposition tranquille.

Alex Selkowitz

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (1)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (2)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (3)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (4)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (5)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (6)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (7)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex Selkowitz (8)

 

 

La Beauté dans les Ombres suburbaines selon Alex SelkowitzClick to Tweet

 





Envie de Shopping ?

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !



Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Les étonnantes Joues du légendaire Joueur de Jazz Dizzy Gillespie



Article suivant »

Le Commerce de l’Ivoire dans les Années 1920












TOP