1
0






Barcelone par Jordi Casañas










 

Jordi Casañas travaille comme photojournaliste pour plusieurs sociétés publiques et privées. Ses photographies émergent d’une idée préconçue transformée par le hasard.

 

Ce sont des images conceptuellement préméditées mais formellement aléatoires, dans lesquelles le hasard joue un rôle important. Cette série de photos de Barcelone montre des scènes urbaines où les sujets ne sont photographiés que par l’arrière, de sorte que leurs visages ne peuvent être vus. Comme ils sont montrés de dos ou obscurcis par des buissons ou d’autres personnes, nous ne sommes jamais en mesure de reconnaître leur visage. Ces motifs se réfèrent à l’anonymat inhérent à la vie en ville.

Dans ces photographies, Jordi Casañas cherche ce que Roland Barthes appelle le «punctum» dans son livre « La chambre claire », un détail aléatoire qui devient intime, qui nous attire et qui provoque un état de forte émotion. Le point culminant sert d’attraction qui nous pousse à réfléchir sur l’image. « La chambre claire » est un livre de réflexion sur la nature de la photographie qui s’interroge sur ce qui la distingue des autres formes de représentations.

Cette série de photographies perceptives de rue a été sélectionnée parmi les finalistes aux LensCulture Street Photography Awards en 2016.

Jordi Casañas

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (1)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (2)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (3)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (4)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (5)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (6)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (7)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (8)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (9)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (10)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (11)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (12)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (13)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (14)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (15)

 

 

Barcelone par Jordi Casañas (16)

 

 

Barcelone par Jordi CasañasClick to Tweet

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Stefan Draschan continue à passer son Temps dans les Musées



Article suivant »

Les Sculptures surréalistes en Céramique de Chao Harn Kae





TOP
105 Partages
Partagez2
Tweetez2
+1
Enregistrer101
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!