Le peintre espagnol Eloy Morales crée de grandes peintures à l’huile hyperréalistes de lui-même avec des frottis de peinture ou de la crème à raser sur son visage




Cet ajout désordonné capte et reflète la lumière de manière inhabituelle. Eloy travaille patiemment par petites sections à la fois. La peinture se propage lentement à travers la toile plutôt que d’être étalée à partir de couches. Étonnamment, le détail est relativement peu important pour Eloy. Il explique: «Beaucoup de gens pensent que mon travail est basé sur les détails, mais ce n’est pas de cette façon que je le vois. Pour moi, le secret est dans la valorisation correcte des tons. » 

Eloy Morales

 

 

Eloy Morales Autoportraits Hyperrealistes (1)

 

Eloy Morales Autoportraits Hyperrealistes (3)

 

Eloy Morales Autoportraits Hyperrealistes (4)

 

Eloy Morales Autoportraits Hyperrealistes (5)

 

Eloy Morales Autoportraits Hyperrealistes (6)

 

Eloy Morales Autoportraits Hyperrealistes (7)

 



Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !

Écrire un Commentaire

33 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer33