0
0






20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom










 

Depuis les 20 dernières années, le photographe néerlandais Hans Eijkelboom a parcouru le monde,  Shanghai, New York ou Paris, et a méticuleusement photographié ce qu’il a vu. «Je prends entre 1 et 80 photos par jour, presque tous les jours, 12 mois par an, » dit-il, se référant à son projet « Photo Notes », qui a été transformé en un livre intitulé « Les gens du XXIe siècle ». Le « Journal photographique», publié par Phaidon , est son plus grand travail, le plus complet à ce jour, et comprend des milliers de photos qui, ensemble, créent une image fascinante de l’humanité.

Les photographies « anti-vestimentaires« des gens ordinaires captent des thèmes visuels spécifiques – les gens en veste rouge, les hommes avec leur poitrine nue sur rollers – qui sont regroupés avec la date, la ville et la plage de temps où elles ont été prises. Cette combinaison et cette répétition rendent les photographies si puissantes. Vues séparément, elles n’attireraient qu’à peine notre œil.

« Je n’utilise pas ce carnet pour montrer ce qui se passe dans ma vie mais comme une méthode de visualisation du développement de ma vision du monde», écrit l’artiste. Tout comme la façon dont les stalagmites dans les grottes témoignent de centaines d’années, le paysage de Eijkelboom est le résultat d’une fixation méthodique de la banalité de la vie quotidienne.

Hans Eijkelboom

 

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (1)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (2)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (3)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (4)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (5)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (6)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (7)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (8)

 

20 années de Mode autour du Monde par Hans Eijkelboom (9)

 

 

 

 


Autres Placards de la Chambre : surtout ne pas ouvrir !


Pour sortir de la Chambre 237 laissez un commentaire :





Laisser un commentaire



« Article précédent

Autoportraits et Nature par Lina Scheynius



Article suivant »

Un arbre de 511 Pinces interconnectées Sculpté dans un bloc unique de bois par Ernest Warther





TOP
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Vous aimez la Chambre 237 ?
Alors dites le !!!